Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Cluny (Saône-et-Loire). Tour Baraban nord

p. 230

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1La construction de la grande abbatiale de Cluny III débute autour de 1088 à la demande de l’abbé Hugues de Semur (1049-1109). Les études récentes des vestiges de l’abbatiale témoignent d’une édification d’est en ouest, achevée autour de 1230 par les parties occidentales de l’avant-nef et les tours dites Barabans. Celles-ci s’élevaient en façade de l’avant-nef, et encadraient son portail.

2La tour nord est un édifice massif de plan carré, qui s’élève sur une hauteur d’environ 17,50 m. Elle se découpe en trois niveaux : une salle basse, dont l’accès est condamné, surmontée d’un rez-de-chaussée et d’un étage utilisés comme dépôt archéologique.

3L’analyse de ses murs, en lien avec les maçonneries de l’avant-nef, vise à éclairer la question de l’inclusion des tours Barabans dans le projet originel de l’abbatiale. En outre, il s’agit de soulever les questions de circulation à l’intérieur de la tour, entre celle-ci et l’avant-nef, ainsi que son interaction avec le palais abbatial situé au nord dès la fin du xve s.

4Le travail de terrain a consisté en une campagne de relevés archéologiques du bâti et l’enregistrement systématique des données sur l’ensemble du bâtiment (photographies, analyse des mortiers, analyse statistique des modules…), bien que tous les murs n’aient pu être relevés pour des raisons d’accessibilité.

5L’analyse a révélé la contemporanéité des murs qui portent encore les traces de différents niveaux de circulation. Les maçonneries sont constituées d’un assemblage de moellons à l’intérieur, et d’un appareil de pierres de taille à l’extérieur. Suivant une césure horizontale, les modules des parties hautes, moellons et blocs taillés, sont plus petits. Cette rupture traduit davantage un changement de parti qu’un arrêt de construction.

6Quatre niveaux de circulation ont été mis au jour :

  • État 1 : la tour possède un rez-de-chaussée doté d’une porte à l’ouest, surmonté d’un niveau de plancher éclairé par trois grandes baies en plein-cintre. Un second niveau le surplombe, surmonté d’un accès aux cloches ;
  • État 2 : l’installation d’une voûte au niveau inférieur condamne le premier accès à la tour, et le niveau de circulation est remonté à une altitude comparable à celle du niveau de sol actuel. La circulation se fait alors exclusivement à l’intérieur de la tour;
  • État 3 : la tour est arasée à la suite de la Révolution de 1789, et découpée en trois niveaux de circulation qui sont les étages actuels;
  • À une date indéterminée, le premier étage de l’état 1 est condamné par la construction d’une vaste voûte en berceau.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Cluny (Saône-et-Loire). Tour Baraban nord »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 230.

Référence électronique

« Cluny (Saône-et-Loire). Tour Baraban nord » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 04 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10948

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals