Navigation – Sitemap
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Évreux (Eure). 15-17, rue Saint-Louis

Grabungsleiter: Pierre Wech
p. 232-233

Index-Einträge

Jahr der Geländearbeit:

2011
Seitenanfang

Volltext

1Le diagnostic réalisé en avril et mai 2011, dans l’enceinte de l’hôpital Saint-Louis aujourd’hui désaffecté et en plein cœur de la ville d’Évreux, a permis d’étudier plus de 4 ha d’un secteur urbanisé depuis plus de deux millénaires. Outre les très nombreux vestiges antiques (habitats, rues, thermes…), les sondages ont mis au jour d’importants éléments ayant trait à l’histoire médiévale et moderne de la ville.

2Ce secteur, dès la fin du iiie s., se trouve exclu du centre urbain par la construction d’un castrum dont certains vestiges sont encore visibles aujourd’hui. À compter de cette date, et jusqu’à la période moderne, le « quartier » demeure extra-muros, ce qui se traduit, sur l’ensemble de la surface étudiée, par une accumulation de « terres noires » d’épaisseur variable (de 0,30 m à 1,50 m) et présentant par endroits une stratification interne. Les variations latérales d’épaisseur et de morphologie s’expliquent probablement par la présence d’occupations de nature différente. Quoi qu’il en soit, la présence de ces « terres noires » illustre assez clairement le caractère essentiellement périurbain du secteur entre la fin de l’Antiquité et la période moderne.

3Dans ce contexte, le diagnostic a mis au jour des vestiges importants d’un couvent dominicain et de son église Saint-Pierre et Saint-Paul (devenue Saint-Louis en 1299), dont la création, d’après les sources écrites, remonte à la seconde moitié du xiiie s. Un sondage a permis d’observer les vestiges d’un mur gouttereau, pourvu de contreforts quadrangulaires et présentant les traces d’au moins deux états maçonnés successifs. Sont apparues en outre les traces d’aménagements extérieurs, sous la forme d’un sol de craie damée et de probables fosses de plantation. L’intérieur du bâtiment n’a nulle part été dégagé.

4À quelques 120 m vers le SE, deux sondages ont mis en évidence l’existence d’un très important fossé (largeur supérieure à 4 m et profondeur de plus 2 m), pouvant correspondre à la clôture de la basse cour du château comtal d’Évreux, celle-ci ayant été donnée aux dominicains par Louis IX. Malheureusement, aucun élément ne permet, à l’heure actuelle, de dater le creusement de ce fossé.

5En marge de l’établissement religieux, le diagnostic a mis au jour, le long de l’actuelle rue Saint-Louis, des vestiges d’habitat (solins et mur maçonné) dont la datation indique une reprise de l’urbanisation de ce secteur à partir du bas Moyen Âge. L’hypothèse du développement d’un petit « faubourg », entre les murs du castrum et le couvent, a été avancée. L’époque moderne voit la poursuite de cette occupation, voire son extension, puisque d’autres structures d’habitat ont en effet été reconnues plus à l’est.

6Au NE de l’établissement religieux, un sondage a mis au jour un ensemble de sépultures relevant très vraisemblablement du cimetière Saint-Adrian (paroisse Saint-Léger, xvie-xviiie s.).

7Au xviiie s., les possessions du couvent s’étendirent jusqu’à couvrir l’essentiel des terrains diagnostiqués et firent l’objet de nombreux aménagements et réfections (agrandissement de la chapelle, création d’un vaste vivier et des structures hydrauliques idoines…). L’église et le couvent furent détruits au début du xixe s. pour la construction d’un hospice dont certaines maçonneries ont été remises au jour lors du diagnostic. Cet hospice fut à son tour détruit dans les années 1960 pour faire place à l’hôpital général dont les bâtiments sont aujourd’hui toujours visibles.

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Pierre Wech, « Évreux (Eure). 15-17, rue Saint-Louis »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 232-233.

Online-Version

Pierre Wech, « Évreux (Eure). 15-17, rue Saint-Louis » [archäologische Miszelle],Archéologie médiévale [Online], 42 | 2012, Online erschienen am: 05 Juni 2018, abgerufen am 09 April 2020. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/10951

Seitenanfang

Autor

Pierre Wech

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Grabungsleiter

Pierre Wech

Ausgrabung unter der Leitung von diesem Archäologen

Seitenanfang

Urheberrechte

Archéologie Médiévale

Seitenanfang
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals