Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Molles (Allier). Les Malavaux

Responsable d’opération : Damien Martinez
p. 244

Entrées d’index

Année de l'opération :

2011
Haut de page

Texte intégral

1Dans le SE du département de l’Allier, sur un plateau culminant à environ 400 m d’altitude, les sondages réalisés en 2010 ont mis en lumière la présence d’un lieu de culte paléochrétien probablement édifié dans le courant du ve voire au début du vie s., s’implantant sur une occupation du ive s. Bien au-delà, ces premières investigations ont permis de souligner le potentiel archéologique du site. Une campagne de fouille programmée a été entreprise en 2011.

2À cette occasion, la chronologie du site a pu être affinée. Le plateau est probablement occupé dès la protohistoire, peut-être même dès le premier âge du fer. Une occupation du Haut-Empire, illustrée par des vestiges pour le moment très ténus mais significatifs (monnaies, céramique, etc.), a également pu être approchée. C’est cependant à partir de la fin du ive s. que le site se dote d’installations imposantes, maçonnées, matérialisées par une grande enceinte délimitant une plateforme d’environ 5 000 m2, d’un grand bâtiment de 150 m2 flanqué au sud de quatre citernes et de pièces de stockage (horreum) que l’on retrouve également au niveau de l’angle NO de l’enceinte. L’ensemble possède les caractéristiques d’une petite agglomération de hauteur (castellum). Certains éléments de mobilier suggèrent de plus la présence ou le passage de militaires durant la fin du ive et le début du ve s.

3Le site semble christianisé très tôt, dans le courant du ve s. Le grand bâtiment rectangulaire se voit adjoindre, à l’est, une abside semi-circulaire percée de deux portes symétriques donnant directement vers l’extérieur. Un autel à quatre pieds surmontant une fosse reliquaire figure au centre du chœur. Une barrière de chœur vient également barrer la nef à son extrémité orientale. L’église fonctionne probablement au sein de l’agglomération préexistante.

4Les siècles suivants voient le développement du pôle religieux – et l’agrandissement de l’église – qui devient probablement, à partir du viis., le chef-lieu d’une petite paroisse rurale. Le site est cependant abandonné relativement tôt, aux alentours de l’an Mil.

5Ce programme d’étude initié en 2010 offre un regard privilégié sur l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge qui, à l’heure actuelle, sont mal connus régionalement, notamment en contexte rural. L’occupation de hauteur qui est mise en lumière traduit l’un des faciès importants de l’organisation des campagnes de la fin de l’Antiquité, qui préfigure ce que seront les complexes castraux du Moyen Âge.

Molles, les Malavaux.

Molles, les Malavaux.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Molles, les Malavaux.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10975/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 106k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Damien Martinez, « Molles (Allier). Les Malavaux », Archéologie médiévale, 42 | 2012, 244.

Référence électronique

Damien Martinez, « Molles (Allier). Les Malavaux » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10975

Haut de page

Auteur

Damien Martinez

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Damien Martinez

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals