Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Prémontré (Aisne). Abbaye de Prémontré

Responsable d’opération : Thierry Galmiche
p. 253

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1Préalablement au réaménagement de l’hôpital de Prémontré, une fouille préventive a été prescrite sur le site de l’ancienne abbaye fondée par Norbert de Xanthen en 1121. Chef de l’ordre de Prémontré, elle fait l’objet de reconstructions importantes au xviiie s. Vendue comme bien national à la Révolution française, elle est convertie en verrerie dans la première moitié du xixe s. avant d’accueillir, en 1855, un orphelinat puis l’hôpital psychiatrique du département de l’Aisne à partir des années 1864-1867. L’opération archéologique a débuté en octobre 2010 et a fait l’objet d’une brève notice dans le précédent volume d’Archéologie médiévale. La présente chronique se réfère également à la phase 1 de ce chantier qui en comptera trois. Les travaux concernent deux secteurs qui englobent la partie occidentale de l’église abbatiale et l’est du chevet.

2La découverte de différentes fondations de l’église permet de positionner avec précision cet édifice construit, selon les sources historiques, dans les années 1134-1151, et totalement détruit. Le mode de construction très spécifique a pu être détaillé : en plus des murs périphériques, d’épaisses fondations à profil en redent ont été bâties pour soutenir les piliers séparant la nef principale des bas-côtés. L’utilisation de blocs en remploi dans les deux assises supérieures de ces murs atteste une phase de travaux à la fin du xiiie s.

3L’intérieur de l’église a servi de lieu d’inhumation. Si d’autres sépultures ont également été aménagées à l’ouest et au NO de l’église, la concentration la plus importante de tombes a été dégagée le long du bas-côté nord. Les inhumations les plus anciennes datent des premiers temps de l’abbaye. Si l’essentiel des tombes découvertes peuvent être attribuées aux xiie et xiiie s., quelques rares sépultures plus tardives ont toutefois été identifiées. L’étude anthropologique conclut à une population mixte de moines et de laïcs.

4Des vestiges ténus ont, avec prudence, été attribués au cloître qui se développait au sud de l’église.

5Au nord de l’église et à l’ouest du cimetière, un bâtiment a pu être appréhendé grâce à l’implantation des inhumations et à la présence de maçonneries. Cette construction, interprétée comme la circarie de Pologne et de Livonie, figure sur une gravure exécutée par Barbaran en 1656.

6À l’est de l’église, une citerne a été construite à la fin du xive s. ou au début du siècle suivant. Dans la seconde moitié du xvie s., ce secteur est réorganisé et laisse place à un jardin d’agrément au sein duquel un bassin ornemental quadrilobé est installé. Une étude micromorphologique est en cours sur les niveaux antérieurs à la construction du bassin.

7Quelques rares constructions relatives à la verrerie ont aussi été mises au jour. Les murs gouttereaux et de façade de l’église ne sont pas définitivement arasés avant 1855 comme le suggère une gravure. Un mur de clôture est érigé au nord de l’abbatiale et une construction est édifiée entre ce mur et celui de l’église. Des radiers, supports d’aménagements indéterminés, ont été dégagés à l’ouest de l’abbatiale ou à l’intérieur de la nef principale. L’espace à l’intérieur du cloître connaît également d’importantes transformations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thierry Galmiche, « Prémontré (Aisne). Abbaye de Prémontré »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 253.

Référence électronique

Thierry Galmiche, « Prémontré (Aisne). Abbaye de Prémontré » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 05 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10991

Haut de page

Auteur

Thierry Galmiche

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Thierry Galmiche

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals