Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Riez (Alpes-de-Haute-Provence). Pré de Foire/Pré du Chapitre - groupe épiscopal primitif de Riez

Responsable d’opération : Philippe Borgard
p. 255-256

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1Le groupe épiscopal primitif de Riez, aménagé dans les ruines de thermes monumentaux du Haut-Empire, partiellement étudié par Guy Barruol entre 1966 et 1972, fait l’objet – depuis 2005 – d’une série annuelle de campagnes de fouilles. Ces interventions sont liées à un programme de mise en valeur (Plan Patrimoine antique État-Région) centré sur une nouvelle présentation du baptistère, seul élément de cet ensemble qui soit actuellement conservé en élévation jusqu’au niveau des toitures.

2La campagne qui vient de s’achever, bénéficiant de moyens financiers importants, s’est déroulée sur une durée de près de six mois, entre juin et décembre 2011. L’objectif de cette intervention était de parachever l’analyse du baptistère et de ses abords, mais également de préparer l’aménagement prochain de l’ensemble du site. Le groupe cathédral, ainsi que l’édifice antique qui l’a précédé, ont désormais été étudiés sur une superficie de près de 2 000 m2, soit la totalité de la surface devant être mise en valeur et les deux-tiers environ de l’emprise estimée du monument.

3Les thermes qui précédent l’installation du groupe épiscopal sont aménagés en limite méridionale de la ville antique, au contact d’une artère importante interprétée comme étant le cardo principal de la cité. Il s’agit d’un bâtiment en « U », composé de trois ailes entourant une cour centrale actuellement non fouillée. Cet édifice, encore mal daté, ne saurait avoir été édifié avant la période flavienne.

4Après son abandon, mais alors que certaines de ses salles conservent des élévations importantes, le monument est réaménagé de façon à accueillir le groupe épiscopal primitif de Riez, à l’extrême fin du ive s. au plus tôt et plus vraisemblablement au début du siècle suivant. L’intervention de 2011 met en évidence la réutilisation systématique des espaces préexistants, conservés le plus souvent – semble-t-il – sans transformations majeures. La grande salle rectangulaire qui occupait l’essentiel de l’aile nord des thermes accueille sans modifications notoires l’église à chevet plat qui, désormais, représente l’élément principal du nouvel ensemble religieux. Le baptistère, quant à lui, est aménagé à l’intérieur du frigidarium.

5Ces mêmes bâtiments font l’objet d’importants travaux durant le Moyen Âge. L’époque romane, en particulier, se présente comme une période de grande activité, liée à un renouveau important de l’édifice, devenu église paroissiale. C’est à cette époque que se rattache la coupole qui aujourd’hui encore couronne le baptistère. C’est à cette époque également que doit être attribuée une série de claveaux de grandes dimensions retrouvés dans les niveaux de destruction de la cathédrale ; ils appartiennent à des arcs doubleaux et témoignent d’un voûtement contemporain de cet édifice. L’abside semi-circulaire anciennement dégagée par Guy Barruol, et réétudiée durant cette campagne, n’est pas antique mais elle reste mal datée. Assez tard dans le Moyen Âge, le plan de l’édifice est modifié par l’adjonction d’un transept.

6Les ultimes aménagements qui achèvent de transformer le monument sont plus difficiles à cerner car les destructions de l’extrême fin du xve s., liées à l’exploitation de l’ensemble architectural comme carrière de pierres, les ont particulièrement touchés. La fouille de 2011 a néanmoins confirmé l’existence d’un bas-côté nord, aménagé à la toute fin du Moyen Âge.

Riez, Pré de Foire / Pré du Chapitre, plan d’ensemble des vestiges à la fin de la campagne 2011.

Riez, Pré de Foire / Pré du Chapitre, plan d’ensemble des vestiges à la fin de la campagne 2011.

Relevé : F. Chardon, M. Deschaume ; DAO : F. Gallice, E. Porcher

Haut de page

Table des illustrations

Titre Riez, Pré de Foire / Pré du Chapitre, plan d’ensemble des vestiges à la fin de la campagne 2011.
Crédits Relevé : F. Chardon, M. Deschaume ; DAO : F. Gallice, E. Porcher
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10995/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 29k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Borgard, « Riez (Alpes-de-Haute-Provence). Pré de Foire/Pré du Chapitre - groupe épiscopal primitif de Riez »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 255-256.

Référence électronique

Philippe Borgard, « Riez (Alpes-de-Haute-Provence). Pré de Foire/Pré du Chapitre - groupe épiscopal primitif de Riez » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 27 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10995

Haut de page

Responsable d’opération

Philippe Borgard

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals