Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Saint-Donat-sur-l’Herbasse (Drôme). Chapelle des Évêques

Responsable d’opération : Emmanuelle Boissard
p. 260

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1L’opération archéologique du bâti a été prescrite dans le cadre de la restauration extérieure de la chapelle des Évêques de Saint-Donat-sur-l’Herbasse, édifice classé au titre des Monuments historiques en 1906.

2En 894, un diplôme de Louis III l’Aveugle, roi de Provence et de Bourgogne, confirme la donation faite par son père Boson de l’église de Sainte-Marie-et-Saint-Donat à l’évêque de Grenoble Isaac, et lui reconnaît de pouvoir exercer en ce lieu tous les droits de l’église cathédrale. La première mention de l’existence d’un prieuré de chanoines réguliers à Saint-Donat n’apparaît cependant qu’à la fin du xie s.

3Dominant le bourg de Saint-Donat-sur-l’Herbasse, les vestiges du prieuré canonial se dressent au sommet d’une plateforme accessible uniquement depuis le nord par une pente raide. L’église, largement reconstruite, occupe le centre de la plateforme; au sud s’étendait un cloître entouré sur trois côtés de bâtiments conventuels. L’ensemble présente une allure fortifiée, clos par une enceinte partiellement conservée et un long bâtiment méridional en surplomb sur le vide.

4Au nord de l’ancienne enceinte, la chapelle des Évêques surmonte l’entrée monumentale qui constituait à l’origine le seul accès au monastère. Le large passage transversal est aujourd’hui obstrué au sud par l’aménagement d’une terrasse entre l’église et la chapelle. Au nord subsiste, entre deux hauts et étroits contreforts, un arc en plein-cintre appareillé à double rouleau, retombant, par l’intermédiaire de deux chapiteaux sculptés, sur une colonne torse à l’est et une colonne cannelée à l’ouest, elles-mêmes portées par deux lions accroupis. La chapelle comprend une nef unique et une étroite abside en hémicycle hors-œuvre, bâtie en surplomb et reposant sur une colonne. Un dispositif analogue se retrouve dans la chapelle Sainte-Madeleine de la collégiale Saint-Barnard de Romans. Cette abside présente en outre un décor d’arcatures aveugles. L’accès se fait par une porte à linteau droit porté par deux coussinets moulurés, percée à l’ouest du mur gouttereau sud. L’ensemble est bâti en moyen appareil de molasse à joints fins.

5L’opération a démontré l’homogénéité de ce dispositif issu de la tradition carolingienne. L’étude s’est attachée à caractériser la mise en œuvre (techniques d’appareillage de la molasse, échafaudement), et à restituer le système de circulation entre l’extérieur et l’intérieur de l’enceinte.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuelle Boissard, « Saint-Donat-sur-l’Herbasse (Drôme). Chapelle des Évêques »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 260.

Référence électronique

Emmanuelle Boissard, « Saint-Donat-sur-l’Herbasse (Drôme). Chapelle des Évêques » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 02 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11001

Haut de page

Auteur

Emmanuelle Boissard

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Emmanuelle Boissard

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals