Skip to navigation – Site map

HomeNuméros42Chronique des fouilles médiévales...II. - Constructions et habitats e...II 1. – Opérations de terrainVille-sous-la-Ferté (Aube). Abbay...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Ville-sous-la-Ferté (Aube). Abbaye de Clairvaux

Archaeological project director: Cédric Roms
p. 266

Index terms

Year of Investigation:

2011
Top of page

Full text

1Un diagnostic au cœur de l’abbaye de Clairvaux a concerné 3 944 m2 englobant, d’après le plan de dom Miley de 1708, la moitié méridionale du cloître médiéval, le réfectoire des moines, la cuisine et le chauffoir – les sondages n’ont pas concerné ces deux dernières parties pour des raisons d’accessibilité. Trois états d’occupation ont été mis en évidence, reprenant ceux déjà définis par les historiens : Clairvaux II (1135-1708), Clairvaux III (1708-1792), Période pénitentiaire (1808-1971).

2Le cloître et le réfectoire de l’abbaye médiévale (Clairvaux II) ont été identifiés. Les trois sondages ayant été réalisés sur le cloître ont mis au jour la culée d’un arc-boutant de l’aile ouest. Par ailleurs, la galerie a été appréhendée dans les ailes méridionale et orientale. La galerie mesure 3,90 m de large (aile est). Les murs sont composés de moellons de calcaire sublithographique en fondation ainsi que dans les élévations observées bien qu’il soit envisageable que des pierres de taille aient également été mises en œuvre. Plusieurs sols de natures différentes se sont succédé : sol de mortier sableux, sol de mortier de chaux compact… Rien n’a permis de mettre en évidence l’existence d’un pavement que ce soit en dalles de pierre ou carreaux de terre cuite, ni même de définir le cloître et sa galerie comme un lieu d’inhumation. Par ailleurs, l’existence d’un réseau d’adduction d’eau est attestée par la présence d’une petite canalisation en pierre aménagée sous le premier niveau de sol de la galerie occidentale.

3Le réfectoire n’a pu être appréhendé dans son ensemble. Les sondages réalisés dans le sens de la longueur du bâtiment ont révélé un alignement de piliers octogonaux semblables à ceux encore en élévation dans le bâtiment des convers. Les bases des piliers découvertes sont distantes de 5,90 m. Les massifs de fondation sont composés de moellons de calcaire sublithographique de même que le cœur des piliers. Le parement de ces derniers est réalisé à l’aide de pierres de taille présentant un layage au marteau taillant et recouvertes d’un enduit peint de couleur rose sur lequel sont tracés de faux-joints blancs. Le sol dans son dernier état est composé de carreaux de pavement en terre cuite mal conservés, les états antérieurs étant quant à eux caractérisés par des sols de mortiers de chaux. La communication avec la galerie de cloître s’effectue par une porte dont le pied-droit occidental a été mis au jour. Le mobilier céramique est très indigent et n’a pas permis de préciser la datation de cet ensemble : la similitude entre les piliers du réfectoire et du bâtiment des convers laisse supposer une construction de l’ensemble dans la seconde moitié du xiie s.

4La seconde phase (Clairvaux III) se caractérise par un important niveau de démolition contenant de nombreux éléments architecturaux provenant pour partie des voûtes. Un canal maçonné toujours en eau a été observé à plusieurs endroits le long du cloître du xviiie s.

5Enfin, de nombreuses maçonneries liées à la prison des xixe et xxe s. ont été identifiées.

Top of page

References

Bibliographical reference

Cédric Roms, “Ville-sous-la-Ferté (Aube). Abbaye de Clairvaux”Archéologie médiévale, 42 | 2012, 266.

Electronic reference

Cédric Roms, “Ville-sous-la-Ferté (Aube). Abbaye de Clairvaux” [Note of archaeological project], Archéologie médiévale [Online], 42 | 2012, Online since 05 June 2018, connection on 24 January 2022. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/11016; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.11016

Top of page

About the author

Cédric Roms

By this author

Top of page

Archaeological project director

Cédric Roms

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search