Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 2. - Prospections

Savigny (Rhône). L’Abbaye

Responsable d’opération : Olivia Puel
p. 270-271

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1Une prospection a été réalisée sur le site de l’abbaye de Savigny, entre février et avril 2011. Subdivisée en quatre opérations, elle avait pour objectifs de mieux cerner les conditions d’implantation du monastère et de compléter notre connaissance des édifices monastiques.

Les installations hydrauliques liées à l’abbaye

2La prospection et l’analyse des plans de 1796 et 1830 ont permis à Gilles Rollier de mettre en évidence un système d’alimentation en eau complexe. Trois biefs provenant du SO, de l’ouest et du nord aboutissant, entre autres, devant l’entrée de l’abbaye ont été identifiés. Selon un témoignage oral, un réservoir d’eau et son déversoir se situeraient à cet endroit. Dans une cave proche, nous avons d’ailleurs découvert une ouverture en plein-cintre, qui pourrait correspondre à un puits, ou à un accès au bassin.

L’église Sainte-Marie

3L’analyse des parements externes des murs sud et ouest du cellier où subsistent les vestiges de la deuxième église du monastère confirme la chronologie de construction obtenue en 2009 par l’analyse des parements internes. État 1 : une vaste église, vraisemblablement antérieure à l’an Mil ; état 2 : une petite église romane munie d’un massif occidental à deux niveaux et d’une chapelle méridionale surmontée d’une tour ; état 3 : reconstruction partielle au début du xvie s. du parloir, occupant le rez-de-chaussée du massif occidental.

L’abbatiale Saint-Martin

4Après être intervenue sur les extrémités ouest, nord et est de cette église, nous avons pu réaliser cette année un sondage dans la nef, contre le gouttereau nord. Les vestiges mis au jour concernent l’édifice roman, construit à partir de la fin du xie s. et remanié postérieurement (rehaussement du sol). Cette église a probablement succédé à un édifice antérieur, enveloppé par la nouvelle construction et détruit au fur et à mesure de son avancée.

Le cloître

5Un sondage implanté contre le mur du fond de la galerie orientale a enfin livré les vestiges, positifs ou négatifs, de deux cloîtres successifs, l’un attribué à l’époque romane et l’autre à la fin du Moyen Âge ou à l’époque moderne. Nous pouvons alors réfléchir à la question des circulations à l’échelle du claustrum, en prenant en compte le dénivelé important qui existe entre les deux églises (env. 4 m) et le niveau intermédiaire du cloître.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivia Puel, « Savigny (Rhône). L’Abbaye »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 270-271.

Référence électronique

Olivia Puel, « Savigny (Rhône). L’Abbaye » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 04 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11019

Haut de page

Auteur

Olivia Puel

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Olivia Puel

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals