Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
III. - Constructions et habitat fortifiés
III 1. — Opérations de terrain

Chauvigny (Vienne). La « porte des Piliers » et la « Motte Saint-Pierre »

Responsable d’opération : Laure Leroux
p. 285

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1Située à une trentaine de kilomètres de Poitiers, la ville de Chauvigny se distingue par un remarquable complexe castral comprenant quatre châteaux, dont le plus important, le « Château des Évêques », est propriété des évêques de Poitiers depuis le xie s. Ces sites, établis sur un éperon qu’ils partagent avec la « haute ville », dominent la « basse ville » qui s’étend dans la vallée aux abords de la Vienne, contrôlant le franchissement du fleuve. Dans le cadre de travaux universitaires, deux sondages ont été entrepris autour des vestiges existants ou supposés de deux portes du dispositif défensif de la ville. Un seul s’est révélé positif, autour de la porte précédant l’entrée du « Château-Neuf » du château des Évêques, réalisation somptuaire du début du xve s. Cette « porte des Piliers » doit son nom aux deux massifs pleins, de forme plus ou moins cylindrique, qui la composent. La zone fouillée se situe dans le prolongement des arrachements du montant oriental afin de vérifier l’hypothèse d’un départ de muraille et d’une éventuelle liaison entre la ville haute et le « Château-Neuf », situé à mi-hauteur entre la haute ville et la ville basse. La découverte de l’angle SO fermant ce pilier, datable du xve s., a permis d’écarter l’idée d’une muraille joignant le « Château-Neuf », ou d’un escalier permettant de gagner le sommet de la porte pour la défendre. Les considérations défensives s’avérant secondaires, le rôle de cette porte semble essentiellement symbolique : elle aurait pour vocation d’affirmer la séparation entre la résidence de l’évêque et l’espace urbain, à l’heure où la réalisation même du « Château-Neuf » témoigne d’une volonté d’ouverture à la ville basse, commerçante et industrieuse. Cette entrée monumentale souligne le prestige de l’évêque.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laure Leroux, « Chauvigny (Vienne). La « porte des Piliers » et la « Motte Saint-Pierre » »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 285.

Référence électronique

Laure Leroux, « Chauvigny (Vienne). La « porte des Piliers » et la « Motte Saint-Pierre » » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 06 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11049

Haut de page

Auteur

Laure Leroux

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Laure Leroux

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals