Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
III. - Constructions et habitat fortifiés
III 1. — Opérations de terrain

Vallerois-le-Bois (Haute-Saône). Château de Valleroy

Responsable d’opération : Stéphane Guyot
p. 315

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1L’opération prescrite par le SRA et les Monuments historiques a porté sur la localisation, le tracé et le mode de construction des courtines ouest et sud du château, de la tour SO et de la haute cour. L’intervention s’est déroulée en deux phases : une étude du bâti des vestiges des courtines et la réalisation de trois sondages.

2L’étude du bâti a concerné les façades orientale et méridionale de la tour NO de la haute cour et des parements nord et sud des vestiges de la courtine sud. L’examen montre que plusieurs aménagements modernes et contemporains ont perturbé les constructions anciennes. L’une des trois façades de la tourelle, contemporaine du réaménagement du logis, est marquée du millésime 1526, ce qui fixe le terminus post quem des deux phases de construction de la courtine sud observées grâce à l’étude du bâti mais aussi au sein des trois sondages du sous-sol.

3Le cadastre de 1818 témoigne de la présence de la courtine sud et de la tour SO alors que la courtine ouest n’est plus présente. Les découvertes ne renseignent guère sur la démolition de cette structure. Seul le mobilier du xviiie s. permet d’envisager la pose du pavage après la vente des Biens nationaux et, en conséquence, le démantèlement de la courtine ouest. C’est durant cette période que la gaine et la porte sont, semble-t-il, aussi percées.

4Les résultats de cette intervention limitée permettent d’appréhender des bribes de l’occupation du site. Ainsi, la construction des courtines sud et ouest a été réalisée avant 1526. Si les bâtiments primitifs existent autour de 1426, puisqu’une mention précise l’existence du château, il est fort probable que leur construction commence avant cette date. Il apparaît probable que la courtine ouest a été démolie après la vente des Biens nationaux afin d’accéder de manière direct à la haute cour sans passer par les parcelles connexes. Il s’ensuit le percement de la gaine et de la porte. La tour SO sera démolie après 1818 et avant la réalisation d’un autre cadastre, non daté. Dès le xixe s., le site semble fossilisé comme en témoigne le mobilier céramique découvert dans les couches reposant sur le sol pavé contemporain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphane Guyot, « Vallerois-le-Bois (Haute-Saône). Château de Valleroy »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 315.

Référence électronique

Stéphane Guyot, « Vallerois-le-Bois (Haute-Saône). Château de Valleroy » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 02 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11113

Haut de page

Auteur

Stéphane Guyot

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Stéphane Guyot

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals