Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
III. - Constructions et habitat fortifiés
III 1. — Opérations de terrain

Valognes (Manche). Place du château

Responsable d’opération : Bénédicte Guillot
p. 316

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1La ville de Valognes souhaitant restructurer la place du Château, le SRA Basse-Normandie a prescrit un diagnostic. Six tranchées ont été réalisées.

2Les nombreux pans de maçonneries retrouvés basculés dans les fossés montrent que la démolition de l’enceinte du château a été complète, au moins sur les trois premiers mètres de profondeur depuis le sol actuel. L’observation de murs intacts, par une caméra enfoncée à l’aide d’une perche entre les blocs, indique néanmoins qu’une portion de la muraille est encore en place. Le comblement des fossés est homogène et remonte au xviie s. (ce qui est corroboré par les textes) ; il est essentiellement composé de gravats, notamment de plaquette calcaire qui pourrait provenir des carrières de pierre environnantes. En revanche, il ne semble pas y avoir eu d’apport, même ponctuel, de détritus issus des habitats proches du château. Enfin il faut noter la présence de tegulae dans des remblais, observation courante à Valognes.

3Au centre de la place, une tranchée a livré une succession de vestiges avec, d’ouest en est, un chemin, un espace encaissé de plus d’1,50 m par rapport à ce chemin, puis un bâtiment avec cave voûtée. En comparant avec un plan de la forteresse du xviie s., il est tentant de localiser cette tranchée immédiatement au nord d’une tour ronde. Les vestiges pourraient être interprétés comme le chemin de ronde, puis un espace en contrebas mentionné comme des jardins bas sur certains plans, et enfin un édifice au NO du château qui pourrait être la chapelle détruite seulement au milieu du xviiie s. Les nombreux fragments de verre à vitre trouvés à l’extérieur, le long du mur ouest, pourraient provenir de ses vitraux.

4Dans la tranchée nord, deux creusements du terrain naturel ont été observés. Leur espacement (30 m) ne peut correspondre au seul fossé mais pourrait englober le fossé et les jardins bas, la destruction de la muraille sur plus de 2,50 m de profondeur expliquerait que l’on n’en ait trouvé aucune trace.

5Les maçonneries mises au jour dans la tranchée SE sont plus difficilement comparables aux données des plans anciens à l’exception d’un grand bâtiment longeant l’enceinte (plus de 25 m de long par 6 m de large). Toutefois aucune mesure n’est comparable. Outre deux fondations, l’apport principal de cette tranchée est la mise en évidence de deux murs gouttereaux. L’orientation de ce bâtiment à contreforts plats ne correspond à aucun corps de logis représenté sur les plans d’époque moderne. Sa technique de construction, son plan et le mobilier recueilli dans les niveaux conservés laissent penser qu’il est roman et qu’il a cessé d’être occupé alors qu’il était devenu cuisine au xive s. Il a ensuite été démoli. On serait alors en présence d’un des édifices résidentiels décrits dans les textes du Moyen Âge, et probablement de l’aula citée aux xie et xiie s. On peut restituer un édifice large de plus de 10 m (mesure interne de 7,50 m) et de longueur inconnue. Si on compare avec des constructions castrales du même type et de la même période, l’édifice pourrait avoisiner les 25 m de long.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bénédicte Guillot, « Valognes (Manche). Place du château »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 316.

Référence électronique

Bénédicte Guillot, « Valognes (Manche). Place du château » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 01 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11114

Haut de page

Auteur

Bénédicte Guillot

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Bénédicte Guillot

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals