Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
IV. - Sépultures et nécropoles
IV 1. — Opérations de terrain

Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne). 15-25, avenue Grouard

Responsable d’opération : Laure Pecqueur
p. 338-339

Entrées d’index

Année de l'opération :

2011
Haut de page

Texte intégral

1Un projet de construction de logements sociaux avenue Grouard a donné l’occasion de fouiller un important cimetière mérovingien daté des ve-viie s. Le site se trouve quasiment au sommet du versant sud de la vallée de la Marne sur l’ancien territoire de Saint-Denis-du-Port qui fut rattaché à la commune de Lagny-sur-Marne en 1846. Une église, attestée au xviie et détruite au xixe s., et son cimetière, sont mentionnés à proximité, mais leur localisation précise n’est pas connue. Le cimetière actuel est situé juste de l’autre côté de la route par rapport au site.

2Les premières découvertes remontent en 1967 à l’occasion de la construction d’un collège et de bâtiments annexes. Huit tombes avaient alors été repérées et quelques-unes fouillées, certaines ayant livré du mobilier mérovingien. Si ces travaux ont révélé le potentiel archéologique de ce secteur, ils ont également engendré de nombreuses perturbations par le creusement des fondations des bâtiments et réseaux divers. L’arasement de la majeure partie du terrain, pour contrebalancer sa pente naturelle, a par ailleurs très certainement entraîné la destruction des sépultures les moins profondes. Au final, la fouille a mis au jour 275 sépultures et au moins 400 individus.

3Le cimetière est concentré au centre de l’emprise archéologique, sur presque 3 000 m². Seule sa limite orientale est clairement reconnue, surtout marquée par l’absence de sépulture. À l’ouest, l’important bouleversement du terrain empêche de la localiser avec précision; le cimetière se poursuit vers le nord et le sud. Les sépultures sont installées au sein de grandes rangées d’axe N-S dans lesquelles elles s’intègrent de manière dense : souvent, seuls quelques centimètres séparent les fosses qui, d’une manière générale, ne se recoupent pas. Les caractéristiques des sépultures sont celles couramment observées pour cette époque. Les fosses sont creusées à la taille des sujets inhumés et souvent aménagées de pierres. La position des défunts est la même pour tous : les individus, déposés sur le dos, sont orientés O-E avec la tête vers l’ouest, les mains au niveau du bassin et les membres inférieurs étendus dans l’axe du corps. Les inhumations sont réalisées dans un coffrage de bois construit directement dans la fosse. Un tiers environ des sépultures contenaient plusieurs individus, résultat d’inhumations simultanées ou de la réutilisation des fosses au cours du temps. La moitié des sépultures a livré du mobilier en association avec les squelettes, sans qu’un secteur particulier au sein de l’espace funéraire n’ait été remarqué. Il se compose principalement d’éléments de parure et d’accessoires vestimentaires, mais aucune arme n’a été trouvée. Deux individus se distinguent par leur mobilier particulièrement riche, reflétant probablement leur statut social élevé. Dans quelques cas, des objets ont été déposés à l’intérieur des sépultures, très probablement dans un petit coffret situé au niveau de la tête des individus ; il s’agit le plus souvent de boucles de ceinture, de couteaux, de monnaies ou de peignes en os. Des traces de pillage sont visibles sur plusieurs squelettes, perturbant une zone située entre le cou et le bassin. La population semble naturelle, regroupant des hommes, des femmes et des enfants, sans sectorisation particulière. Les premières observations de l’état sanitaire montrent des conditions de vie normales pour cette époque.

4L’intérêt scientifique de la fouille de cette nécropole est indéniable en raison de son caractère inédit pour la région de Marne-la-Vallée, de l’importance de son effectif, de l’abondance du mobilier découvert et de sa datation.

Lagny-Sur-Marne, 15-25, avenue Grouard.

Lagny-Sur-Marne, 15-25, avenue Grouard.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Lagny-Sur-Marne, 15-25, avenue Grouard.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/11171/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 87k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laure Pecqueur, « Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne). 15-25, avenue Grouard », Archéologie médiévale, 42 | 2012, 338-339.

Référence électronique

Laure Pecqueur, « Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne). 15-25, avenue Grouard » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 22 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11171

Haut de page

Auteur

Laure Pecqueur

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Laure Pecqueur

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals