Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
IV. - Sépultures et nécropoles
IV 1. — Opérations de terrain

Rousset (Bouches-du-Rhône). Chemin de Saint-Privat

Responsable d’opération : Florence Parent
p. 342-343

Entrées d’index

Année de l'opération :

2011
Haut de page

Texte intégral

1Le village de Rousset, à une quinzaine de kilomètres à l’est d’Aix-en-Provence, est situé au pied des contreforts sud de la Sainte-Victoire, dans la vaste plaine de l’Arc à vocation essentiellement agricole encore aujourd’hui. La chapelle Saint-Privat se trouve à l’écart du village, environ 1,5 km plus à l’est. Un projet de construction individuelle, directement au nord de la chapelle et séparé de celle-ci par le chemin éponyme, a motivé la prescription d’un diagnostic (2009) suivi d’une fouille préventive de quatre mois (mi 2011) sur une superficie de 3 500 m².

2L’édifice religieux et son prieuré (aujourd’hui disparu) sont attestés par les textes au moins dès le xie s. Ils s’implantent sur les vestiges d’une exploitation agricole antique. Le périmètre de la fouille ne concerne que les bâtiments dans la partie méridionale de cette exploitation, l’essentiel se développant vers le sud, probablement sous la chapelle et le champ de vignes en contrebas. Les deux bâtiments méridionaux, l’un consacré à la fabrication d’huile d’olive ou de vin, l’autre à vocation balnéaire, sont construits vers le ive s. apr. J.-C. Il s’agit vraisemblablement des ultimes extensions de l’établissement. Il ne semble pas y avoir de rupture dans l’occupation du site jusqu’à la mise en place d’un cimetière au cours de la période médiévale, cimetière dépendant de la chapelle voisine. Deux zones d’inhumation distinctes sont apparues : la première fouillée sur 180 m² environ au NE de l’édifice religieux (zone 1), la seconde, à peine effleurée en bordure de fouille au SE de la chapelle (zone 2). Malgré la faiblesse des indices chrono­logiques, il est probable que ces deux zones ne soient pas contemporaines, la première précédant la seconde.

3La fouille de la première aire funéraire a mis en évidence une organisation spatiale rigoureuse et une certaine constance dans l’architecture des sépultures, constituées de coffres de moellons de calcaire gréseux à couvertures de dalles plates. Les coffres comportent dans 90 % des cas une logette céphalique dans leur extrémité occidentale. L’étude des modes d’inhumation du cimetière de Saint-Privat a mis en évidence 96 sépultures primaires individuelles sur 97 tombes fouillées au total. Parmi celles-ci, une seule sépulture située dans la zone 2 est associée à une réduction. Une sépulture double renfermant les squelettes d’une femme et d’un périnatal a également été retrouvée au sein de la zone 1.

4Les indices taphonomiques relevés lors de la fouille traduisent le dépôt des corps au sein des coffres funéraires, sans cercueil et sans terre de comblement puisque, pour 62 inhumations, la décomposition du cadavre s’est effectuée au sein d’un espace vide. L’utilisation du linceul est également attestée et récurrente sur le site.

5Par ailleurs, on observe une grande homogénéité dans la position des corps. Hormis trois cas particuliers, tous les individus étaient inhumés en décubitus dorsal, la tête à l’ouest. Le recrutement funéraire apparaît plutôt équilibré puisqu’on dénombre 48 sujets adultes et 51 immatures.

6À l’exception d’une seule tombe dans la zone la plus tardive, où un pégau avait été déposé sur l’extrémité distale du tibia gauche d’une femme, aucun mobilier n’a été retrouvé associé aux défunts. Huit datations 14C sont en cours afin de préciser la chronologie et la mise en place de ces deux aires funéraires.

Rousset, chemin de Saint-Privat.

Rousset, chemin de Saint-Privat.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Rousset, chemin de Saint-Privat.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/11183/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 50k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florence Parent, « Rousset (Bouches-du-Rhône). Chemin de Saint-Privat », Archéologie médiévale, 42 | 2012, 342-343.

Référence électronique

Florence Parent, « Rousset (Bouches-du-Rhône). Chemin de Saint-Privat » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11183

Haut de page

Auteur

Florence Parent

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Florence Parent

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals