Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Allonnes (Sarthe). ZAC du Monné

Responsable d’opération : Vincent Carpentier
p. 182

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Au SO de l’agglomération du Mans, des occupations rurales se succèdent de la fin de l’âge du fer jusqu’au xe s. La fouille préventive a concerné une superficie d’environ 4 ha répartie en deux zones contiguës.

2Les premiers vestiges remontent à la fin du second âge du fer et à l’époque augustéenne. Deux établissements ruraux à vocation domestique et agricole sont délimités par des enclos quadrangulaires. Tous deux s’insèrent dans un réseau parcellaire étendu. Au cours des iie-iiie s., ce réseau est repris et densifié par une occupation gallo-romaine extensive qui s’implante entre les enclos laténiens. Les limites de cette nouvelle organisation ne sont pas connues à ce jour. Elle prend la forme d’un parcellaire quadrillé souple au sein duquel ont été implantés des édifices sur poteaux, dont la fonction semble surtout agricole, ainsi que de nombreux puits cuvelés. L’ensemble appartient à un vaste établissement dont la superficie peut être estimée à ce jour à une dizaine d’hectares, installé vers le sommet d’un plateau dominant le bassin-versant de la Sarthe. Cet établissement était probablement en relation avec l’agglomération secondaire d’Allonnes, au sud du Mans.

3Les vestiges médiévaux apparaissent à la suite d’un nouveau hiatus, dans l’emprise du site gallo-romain. Il s’agit d’une nébuleuse de plusieurs centaines de trous de poteau formant des édifices et des clôtures de faible envergure, disséminés autour de petits foyers dont plusieurs semblent liés à une activité métallurgique qui se reflète également à travers les rejets associés, scories, charbon. Plusieurs bas-fourneaux ont été mis au jour, et sont en attente de datations 14C. La céramique, variée et de bonne facture, se rattache aux ixe et xe s. Il s’agit de l’une des premières occupations du premier Moyen Âge répertoriée à la périphérie du Mans qui, dès l’époque mérovingienne, constitua un important pôle urbain, politique et religieux. Ce site paraît s’être développé dans un espace ouvert. L’une des hypothèses actuellement envisagées est celle d’une occupation satellite en rapport avec l’activité métallurgique d’un ou plusieurs noyaux d’habitat, peut-être situés dans l’emprise de l’agglomération actuelle d’Allonnes, à proximité de l’église paroissiale. Par la suite, on ne recense qu’un semis diffus d’aménagements modernes et/ou contemporains au nombre desquels un ensemble de fosses positionné au sud du décapage, vraisemblablement en rapport avec une petite ferme moderne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Carpentier, « Allonnes (Sarthe). ZAC du Monné », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 182.

Référence électronique

Vincent Carpentier, « Allonnes (Sarthe). ZAC du Monné » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 21 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11511

Haut de page

Auteur

Vincent Carpentier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Vincent Carpentier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals