Navigation – Sitemap
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Caen (Calvados). Place Saint-Sauveur

Grabungsleiter: Bénédicte Guillot
Fundbericht bei Aminte Thomann
p. 187

Index-Einträge

Jahr der Geländearbeit:

2010
Seitenanfang

Volltext

1En juin 2010, un diagnostic réalisé par l’INRAP à la demande de la mairie de Caen sur la place Saint-Sauveur a mis au jour des occupations médiévales et modernes ainsi que le cimetière de l’église Saint-Sauveur.

2Le premier état de la place, composé de petits blocs de calcaire et de silex, est directement installé sur le terrain naturel. La datation céramique remonte à la fin du xiiie-début du xive s. Cette première occupation montre un grand espace de circulation allant jusqu’au parvis de l’église et que l’on peut associer à la place du Marché, citée dans les textes dès le xiie s. Dans un deuxième temps, la place est réduite et une chaussée large de 2 m, constituée de grands blocs et de plaquettes calcaires, est implantée à cet endroit. Le mobilier céramique recueilli donne la même fourchette que le premier état de la place, fin xiiie-début xive s., avec le même type de mobilier. Puis la chaussée est abandonnée et de nouveaux revêtements de sol recouvrent tout le secteur, réagrandissant la place. Ces niveaux sont uniquement formés de petits blocs calcaires. La céramique date des xive et xve s. Aux xve-xvie s., sur le parvis de l’église, un mur est installé selon une orientation N-S. À l’ouest, un pavage en calcaire forme un niveau de circulation alors qu’à l’est le terrain est dévolu au cimetière paroissial et que les anciens sols sont creusés afin d’installer des sépultures.

3Une première phase d’inhumation concerne une strate exclusivement composée d’adultes (fin xve-début xvie s.) et une seconde phase des immatures uniquement (époque moderne). Les pratiques funéraires des deux phases sont identiques : cercueils cloués et linceuls. Une meilleure conservation des vestiges de la phase 2 a permis de distinguer des contenants rectangulaires et trapézoïdaux, des enveloppes souples contraintes aux chevilles et l’éventualité de linceuls à manches, ainsi que la présence dans certains cas de coussins céphaliques. Les individus des deux phases sont inhumés sur le dos, mis à part un nourrisson allongé sur le côté droit. Des espaces de circulation et une organisation en rangées ont été évoqués pour la phase 1.

4L’étude de neuf individus adultes des deux sexes a mis en évidence l’existence de sollicitations mécaniques répétées, sans que l’on puisse encore en déduire l’origine socio-professionnelle de l’échantillon. L’étude des douze individus de la phase 2 a montré une population très jeune, principalement composée d’individus de moins de 3 ans, et le développement de pathologies osseuses, surtout carentielles, indiquant des conditions nutritionnelles très difficiles.

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Aminte Thomann, « Caen (Calvados). Place Saint-Sauveur »Archéologie médiévale, 41 | 2011, 187.

Online-Version

Bénédicte Guillot, Aminte Thomann, « Caen (Calvados). Place Saint-Sauveur » [archäologische Miszelle],Archéologie médiévale [Online], 41 | 2011, Online erschienen am: 18 Juni 2018, abgerufen am 10 April 2020. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/11575

Seitenanfang

Autor

Aminte Thomann

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Grabungsleiter

Bénédicte Guillot

Ausgrabung unter der Leitung von diesem Archäologen

Seitenanfang

Urheberrechte

Archéologie Médiévale

Seitenanfang
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals