Navigation – Plan du site

AccueilNuméros41Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I 1. – Opérations de terrainDourdan (Essonne). Le Moulin Grou...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Dourdan (Essonne). Le Moulin Grouteau

Responsable d’opération : Caroline Magitteri
p. 195

Texte intégral

1La fouille a mis au jour un site dont l’occupation s’étend de La Tène finale jusqu’au xie s. de manière continue. Toutefois, il présente des phases d’occupation plus marquées pour la période du Haut-Empire et pour le premier Moyen Âge (ve-xie s.). Il s’agit là des premières traces d’occupation de cette période attestées sur la commune.

2Localisé en partie basse du versant sud de la vallée de l’Orge, ce site a livré d’importants vestiges archéologiques : des fossés, des bâtiments en dur, des fours, un puits, deux sépultures, des structures excavées comme des celliers, des caves, des fonds de cabane, ainsi que des structures en creux (silos, fosses ou trous de poteau).

3Excepté une fosse, les vestiges les plus anciens se rapportant à La Tène finale correspondent dans leur totalité à un important réseau fossoyé où se dessinent deux enclos. à l’époque augustéenne, un établissement important, situé en limite de la rupture de pente du versant, se compose de quatre unités d’habitation de construction soignée (apprêt de sol composé de tuiles disposées en épi, sols de mortier, cave parementée en petit appareil de moellons calcaires, fragments d’enduits peints). Il témoigne du statut privilégié des occupants, fortement romanisés, et ce, dans un contexte précoce. Le confirme la qualité du mobilier associé à cet ensemble (anse de cruche en alliage cuivreux, sigillée de tradition italique, etc.).

4Cette occupation paraît se poursuivre jusqu’aux iie-iiie s. Cette dernière phase montre un habitat, installé à l’ouest de la parcelle, qui se caractérise par un bâtiment et des lieux de stockage (cellier, cave). Au cours du ive s., des indices chronologiques témoignent d’une fréquentation du site plus diffuse.

5Enfin, les vestiges attribués au premier Moyen Âge (ve-xie s.) sont caractéristiques des habitats ruraux de cette période : fonds de cabane, fours domestiques, silos et autres fosses. Localisés en limite est de l’emprise de fouille, ces vestiges attestent trois niveaux d’occupation distincts ; les périodes mérovingienne, carolingienne et le xie s. Malgré la densité et l’étendue des structures associées aux activités artisanales et de stockage, la zone d’habitat n’a pu être pleinement appréhendée. Cette dernière semble en effet se développer aux abords de la parcelle concernée, vers l’est.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Caroline Magitteri, « Dourdan (Essonne). Le Moulin Grouteau »Archéologie médiévale, 41 | 2011, 195.

Référence électronique

Caroline Magitteri, « Dourdan (Essonne). Le Moulin Grouteau » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 19 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11683 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.11683

Haut de page

Responsable d’opération

Caroline Magitteri

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search