Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Faye-sur-Ardin (Deux-Sèvres). Rue du Buisson Robert

Responsable d’opération : Emmanuel Barbier
p. 196

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009, 2010
Haut de page

Texte intégral

1Le bourg est assis sur un plateau dominant la vallée sèche d’Ardin. La topographie générale du lieu rend compte d’une anomalie : il présente deux ensembles distincts, le bourg actuel, d’une part, et l’église paroissiale attribuée au xiiie s., d’autre part. Celle-ci est actuellement détachée du bourg dont le centre est distant de plus de 300 m. En 2009, une fouille au NO de la parcelle a permis de comprendre les raisons de cette anomalie : la présence d’un ensemble complexe de bâtiments, de plus d’une centaine de silos et de fosses diverses associées à un artisanat concentré sur la mouture. Cet habitat, parmi lequel de nombreuses inhumations ont été observées, semble se développer à partir du viie s. de part et d’autre d’une voirie établie vraisemblablement dès la période antique. Cette occupation s’interrompt vers le xiie s.

2Face à l’église (80 m) et à moins de 45 m du site, un diagnostic a confirmé l’extension de l’occupation médiévale dégageant des silos, une voirie associée à des fossés parcellaires et de nombreux indices d’une occupation domestique (foyers, trous de poteau, empierrements…). Les foyers consistent en des fosses informes faiblement excavées et associées à de probables solins. Le maintien de plaques foyères limitrophes suggère la présence d’un habitat composé d’au moins un bâtiment sur solins, dont le plan n’a pu être observé. La céramique permet de dater cette habitation du xe-xie s. Le mobilier céramique prélevé durant ce diagnostic fait état d’une occupation entre le viie et le xiiie s. La fouille qui a succédé a révélé un ensemble d’environ 200 structures excavées pour la plupart.

3Quatre grands ensembles ont pu être identifiés : le premier est constitué par un ensemble de trous de poteaux associés à une sablière basse, délimitant une structure bâtie sur poteaux à proximité de laquelle a été dégagé un four domestique dont seules les parties excavées subsistent. Ce bâtiment, dont la vocation n’a pu être déterminée en l’absence de niveaux de sols conservés, est installé à proximité d’une voirie en galets bordée par deux fossés et complétée par un probable chemin médiéval orienté NO/SE. Son orientation semble emprunter celle du chemin vicinal limitrophe dont le tracé plus ancien avait été reconnu lors d’une précédente opération. Toutefois, son aménagement succède à une première occupation caractérisée par la présence d’une sépulture en pleine terre. Une autre a par ailleurs été découverte à proximité immédiate de la voirie. La majorité des structures dégagées consistent en des fosses et silos. Trois aires d’ensilage ont pu être observées, regroupant près d’une cinquantaine de silos. À proximité, une partie du site concentre une dizaine de fosses peu profondes et informes dont la fonction devra être précisée. De même, une large fosse (7 m x 8 m) a été dégagée au SE de l’emprise. La présence d’une fosse d’extraction reconvertie en aire de stockage pour le lisier peut être envisagée.

4Ces différents vestiges confirment le développement d’une occupation relativement précoce et variée entre le bourg actuel et l’église paroissiale. Si l’activité liée à l’ensilage semble toujours privilégiée, la présence d’une structure bâtie témoigne du maintien d’un habitat sur cette partie occidentale du village qui s’étend en marge d’un ensemble de chemins qui semblent converger jusqu’aux abords du portail occidental de l’église.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Barbier, « Faye-sur-Ardin (Deux-Sèvres). Rue du Buisson Robert », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 196.

Référence électronique

Emmanuel Barbier, « Faye-sur-Ardin (Deux-Sèvres). Rue du Buisson Robert » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 18 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11707

Haut de page

Auteur

Emmanuel Barbier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Emmanuel Barbier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals