Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Orly (Val-de-Marne). 11-13, rue Louis Bonin

Responsable d’opération : Jean-Yves Dufour
p. 210-211

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Les maisons des 11 et 13 de la rue Louis Bonin présentent un même schéma d’organisation. Implantées sur de petites parcelles villageoises, disposées face à la rue, on y accède par une porte charretière encadrée de piliers. L’une de ces portes est percée d’une porte piétonne. L’entrée de la maison se trouve à l’est après le porche. Une porte permet l’accès aux pièces à vivre. Entièrement remaniés, les rez-de-chaussée n’ont pas livré d’éléments anciens. L’habitation est composée de deux travées de dimensions différentes, réunies par un escalier à vis positionné hors-œuvre sur la face sud. À l’étage, les pièces présentent des cloisons à pan de bois et des sols revêtus de tomettes ou de planchers. La toiture du logis est couverte de tuiles plates.

2Une cour, derrière laquelle s’étend un jardin, est située derrière la maison ; les bâtiments agricoles se groupent autour de cette cour et font de ces maisons des petites fermes à cour fermée, traditionnelles en Île-de-France. Enfin, un volet à pigeon dénote le statut social privilégié de l’occupant originel du 11 de la rue Bonin.

3De fait, les archives révèlent que, dès le début du xviie s., les occupants des deux maisons sont des petits « fonctionnaires » seigneuriaux. Au 13 de la rue Louis Bonin, on observe les bâtiments d’exploitation d’un boucher de village. Au 11 de cette même rue, piliers de porche massifs, revêtements de briques, escalier à vis hors-œuvre, toits pointus et volet à pigeon constituent des marqueurs sociaux en vogue dans la société villageoise francilienne du xviie s. Au cours des xviiie et xixe s., les maisons étudiées sont marquées par le déclassement et la « paysannisation » progressive.

4La lecture des archives nous permet de proposer un schéma évolutif des deux maisons. Des datations dendrochronologiques et des relevés de géomètres apportent à l’étude archéologique des données à notre connaissance jamais rassemblées pour une maison non patricienne ancienne en Île-de-France.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Yves Dufour, « Orly (Val-de-Marne). 11-13, rue Louis Bonin », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 210-211.

Référence électronique

Jean-Yves Dufour, « Orly (Val-de-Marne). 11-13, rue Louis Bonin » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11903

Haut de page

Auteur

Jean-Yves Dufour

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Yves Dufour

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals