Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Othis (Seine-et-Marne). La Ferme Sainte-Opportune

Responsable d’opération : Sébastien Ronsseray
p. 211

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1La commune d’Othis est située au cœur de la Goële, au bord du vallon de Launette, à 2 km au nord de Dammartin-en-Goële. Cette commune, proche de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, connaît depuis plusieurs décennies une forte pression immobilière qui en a considérablement transformé l’aspect. Une des rares parcelles encore libres de constructions au cœur du village, à une centaine de mètres de l’église paroissiale, a fait l’objet d’une exploration sur 18 % de la surface accessible, soit un peu plus d’un hectare.

2La période altomédiévale est représentée par trois ensembles :

3– dans la partie NE de la parcelle, le premier se compose d’un réseau de fossés perpendiculaires associé à une probable mare, d’une série de trous de poteau appartenant à un ou plusieurs bâtiments probables, dont le plan n’est pas discernable actuellement. Un fond de cabane excavée à deux poteaux porteurs dans l’axe longitudinal et une simple fosse complètent cet ensemble ;

4– dans la partie NO, le deuxième ensemble comprend des lambeaux de sol de circulation matérialisés par des surfaces caillouteuses jonchées de restes fauniques et de mobilier céramique. Une de ces zones, plus structurée et présentant un axe SO-NE, semble appartenir à un aménagement particulier qui reste à déterminer ;

5– dans la partie sud de la parcelle, une petite zone d’inhumation comprend au moins huit individus. L’orientation des fosses varie d’E-O à NE-SO avec peut-être une sépulture orientée SE-NO. Les deux sépultures étudiées montrent des individus en décubitus dorsal, orientés E-O, tête à l’ouest.

6Le rare mobilier céramique recueilli pour cette période laisse présager plusieurs phases. Les lambeaux de sol et le réseau parcellaire semblent dater des ixe et xe s., alors que les bâtiments sur poteaux et les fosses associées sont à situer aux xe et xie s. Les sépultures n’ayant livré aucun matériel, c’est par leur disposition et par comparaison avec d’autres sites similaires que nous les attribuons à cette période d’occupation.

7La deuxième période n’est représentée que par une unique fosse ayant livré du mobilier céramique du xiie s.

8La troisième période est bien représentée. Au moins quatre bâtiments sur solin de pierre sont implantés de part et d’autre d’une voie empierrée traversant la parcelle selon un axe NO-SE. Les bâtiments à l’ouest de la voie semblent s’insérer dans un large parcellaire orienté selon le même axe que la voie. Le mobilier, plus abondant pour cette période, indique sans ambiguïté la fin du xve s. et le xvie s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sébastien Ronsseray, « Othis (Seine-et-Marne). La Ferme Sainte-Opportune », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 211.

Référence électronique

Sébastien Ronsseray, « Othis (Seine-et-Marne). La Ferme Sainte-Opportune » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11911

Haut de page

Auteur

Sébastien Ronsseray

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sébastien Ronsseray

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals