Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Ruvigny (Aube). Le Pré aux Chevaux

Responsable d’opération : Isabelle Pignot
p. 213

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Le site du Pré aux Chevaux est un habitat rural médiéval correspondant à l’emplacement de l’ancien village attesté dès le ixe siècle, à moins de 100 m de l’église paroissiale. La parcelle, sur 1 000 m2, a livré des vestiges médiévaux, modernes et contemporains.

2Cet habitat se caractérise par la présence de fonds de cabane semi-enterrés, de dimensions relativement modestes, dont trois ont été repérés, un sans aménagement interne (ST 7), un présentant un trou de poteau ou fosse d’ancrage (ST 5) et un avec cinq trous de poteau identifiés (ST 86). Cet habitat est structuré par un système de fossés parcellaires qui revêtent sans doute une fonction de drainage. Ils sont associés à des trous de poteau et parfois des réseaux de drains. Il s’agit en effet d’une zone extrêmement humide comme en témoignent les remontées d’eau permanentes, même en saison sèche. Ce phénomène pourrait d’ailleurs expliquer l’abandon progressif du site à l’époque moderne.

3La fouille a livré peu de mobilier, mais celui de l’époque médiévale est le mieux représenté. Il relève des xiiie et xive s. pour l’essentiel. Aucun vestige du haut Moyen Âge n’a été identifié.

4Les maçonneries repérées se rattachent à l’époque moderne. Il s’agit de deux bâtiments orientés N-S, observés sur quelques mètres et se prolongeant au sud hors de l’emprise de la fouille. Ces bâtiments se composent de maçonneries de pierres calcaires et parfois de terres cuites architecturales prises dans un épais mortier de chaux.

5Les structures modernes sont essentiellement des fossés de drainage, très présents le long de la rue de la Barse – zone particulièrement humide – mais aussi de multiples fosses interprétées comme des chablis. Les céramiques retrouvées attestent une datation des xviie, xviiie s., voire de l’époque contemporaine.

6L’une des découvertes probablement les plus importantes est une statue d’un personnage en pied, mise au jour dans le comblement d’une de ces petites fosses récentes. Il s’agit d’une statue de calcaire fin, peinte, dont la tête et les mains sont bûchées. La facture permettrait de la dater de la première moitié du xvie s., en lien avec l’école de sculpture de Troyes, à la Renaissance.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Pignot, « Ruvigny (Aube). Le Pré aux Chevaux », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 213.

Référence électronique

Isabelle Pignot, « Ruvigny (Aube). Le Pré aux Chevaux » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/11963

Haut de page

Auteur

Isabelle Pignot

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Isabelle Pignot

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals