Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Nantes (Loire-Atlantique). 2, rue Portail

Responsable d’opération : Mathieu Laurens-Berge
p. 237-238

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1L’analyse archéologique d’une façade d’immeuble sur rue sise au 2, rue Portail, à l’emplacement de l’ancienne collégiale Notre-Dame, a fourni l’opportunité d’une observation directe de cet édifice majeur de la cité nantaise, aujourd’hui totalement disparu. à moins de cent mètres à l’ouest de la cathédrale, sur un terrain jouxtant intra-muros le front nord du castrum du Bas-Empire, puis situé à l’angle NO du castrum épiscopal carolingien, le site de la future collégiale est occupé au xe s. par un sanctuaire dédié à la Vierge. Fondation d’Alain Barbetorte, figure tutélaire de l’historiographie locale qui reprend la ville aux Vikings en 937, l’église est mentionnée comme lieu de sépulture du duc dans les Chroniques de Nantes. Au cours du xie s., elle passe sous dépendance de Sainte-Croix de Quimperlé puis de Marmoutier par donation comtale. Érigée en collège de chanoines en 1325, Notre-Dame bénéficie au cours du xve s. de plus de 200 fondations à l’initiative des ducs et de la cour ducale et accueille le tombeau de François II. Le sud de la collégiale abrite la célèbre chapelle funéraire du prélat Thomas Le Roy, caractéristique de la référence aux modèles stylistiques italiens et aux chantiers royaux de la vallée de la Loire dans le premier quart du xvie s. Vendue comme bien national, l’église est progressivement morcelée et finalement totalement démolie en 1866.

2Menée en octobre 2010 par le service archéologique, conjointement à un diagnostic architectural préalable à un ravalement, cette opération a permis d’éclairer les transformations du mur gouttereau septentrional, depuis la greffe des chapelles latérales à la fin du xve s. jusqu’à nos jours, et sa progressive intégration dans le réseau actuel d’immeubles d’habitation. La façade étudiée est en effet localisée entre le collatéral nord du chœur, reconstruit par François II avant 1488 et le groupe de trois chapelles à vocation funéraire accolées à celui-ci dans le dernier quart du xve s. L’architecture de cette partie de la collégiale, à vocation funéraire, revêt une dimension particulière de représentation et de prestige : elle fut, à la charnière des xve et xvie s., un espace privilégié d’expression de la générosité et de la puissance des ducs et de la cour ducale.

3La découverte de grandes baies sous arcatures brisées datées du dernier tiers du xve s. et d’une petite fenêtre à décor mouluré en baguettes croisées, qui lui succède dans une seconde phase, souligne l’histoire complexe et la structure hétérogène et compartimentée de cet espace de liaison. L’étude a également porté sur la présence d’une tour d’escalier menant anciennement à une tourelle-clocher, réutilisée dans la distribution des immeubles actuels.

4L’absence apparente d’éléments antérieurs à la fin du xve s., la datation stylistique des modénatures et une attention particulière portée aux modules et matériaux mis en œuvre ouvrent la possibilité d’une approche renouvelée de l’évolution topographique et architecturale de cet édifice emblématique du xve s. nantais et de la diffusion de la première Renaissance dans l’ouest de la France.

Nantes, 2, rue Portail, élévation façade nord.

Nantes, 2, rue Portail, élévation façade nord.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Nantes, 2, rue Portail, élévation façade nord.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/12223/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 519k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathieu Laurens-Berge, « Nantes (Loire-Atlantique). 2, rue Portail », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 237-238.

Référence électronique

Mathieu Laurens-Berge, « Nantes (Loire-Atlantique). 2, rue Portail » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/12223

Haut de page

Auteur

Mathieu Laurens-Berge

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Mathieu Laurens-Berge

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals