Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II 2. – Prospections

Brûlon (Sarthe). Le Prieuré, rue de l’Ouche

Responsable d’opération : Éric Térouanne
p. 251-252

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1L’Association du Patrimoine Brûlonnais a conduit en 2010 une première opération de prospection-inventaire sur le site du prieuré de Brûlon. Fondé à la fin du xie s. à la suite d’une donation de Burchard, seigneur de Brûlon, à l’abbaye de la Couture au Mans (1068), le prieuré présente actuellement un bâtiment essentiellement xive ou xve s.

2L’examen du « jardin du prieuré », rectangle de 10 m sur 15 environ, partiellement clos de murs, a mis en évidence, dans la maçonnerie d’un petit bâtiment rapporté dont il forme l’un des angles à l’entrée du jardin, un pied-droit et la naissance d’une ogive qui semblent appartenir à un ancien porche tout à fait similaire en dimensions, forme et matériau à ceux de l’entrée du prieuré. La présence de ce vestige de porche amène à considérer que les murs entourant le jardin sont les soubassements des murs d’un ancien bâtiment, peut-être une grange.

3Au cours d’un chantier de délierrage et de réparation d’un de ces murs, a été mise au jour une pierre de grès roussard grossièrement cubique de quelque 25 cm de côté, prise dans la masse de la maçonnerie, qui a dû être un chapiteau (ou une base de colonne) : une face est grossièrement carrée, la face opposée est grossièrement circulaire, les quatre autres sont décorées chacune d’un chevron, les pointes des chevrons atteignant la face arrondie et les extrémités des chevrons de deux faces contiguës se joignant à l’un des coins de la face carrée. Il semble s’agir du réemploi d’un débris provenant de la démolition du prieuré d’origine. Bien qu’on n’ait aucune indication précise dans ce sens il est en effet fort possible que celui-ci ait été détruit, comme le fut le château de Brûlon, lors d’un épisode de la guerre de Cent Ans. Ce chapiteau roman serait alors la première trace identifiée du prieuré originel. (Responsable de l’opération : Éric Térouanne.)

Brûlon, le Prieuré, rue de l’Ouche, chapiteau.

Brûlon, le Prieuré, rue de l’Ouche, chapiteau.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Brûlon, le Prieuré, rue de l’Ouche, chapiteau.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/12327/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 666k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Térouanne, « Brûlon (Sarthe). Le Prieuré, rue de l’Ouche », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 251-252.

Référence électronique

Éric Térouanne, « Brûlon (Sarthe). Le Prieuré, rue de l’Ouche » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 23 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/12327

Haut de page

Responsable d’opération

Éric Térouanne

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals