Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
III. - Constructions et habitats fortifiés
III 1. - Opérations de terrain

Allemagne-en-Provence (Alpes-de-Haute-Provence). Le Castellet

Responsable d’opération : Daniel Mouton
p. 260-261

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1La seconde campagne de cette fouille programmée tri-annuelle a apporté de nombreux compléments à la connaissance de cette petite fortification provençale en ce qui concerne les structures comme la chronologie. L’aula, bâtiment de 20,06 x 6,98 m construit à l’aide de galets locaux maçonnés au mortier de chaux, a été intégralement fouillée. À l’intérieur de la pièce, des pierres de taille en calcaire indiquent la présence de cinq arcs diaphragmes qui devaient avoir pour fonction de raidir la construction mais également de supporter le plancher de l’étage. Dans les niveaux de destruction, plusieurs éléments d’architecture ont été relevés, ils permettent de restituer au moins deux fenêtres à double ébrasement dont une pourvue de trois barreaux et, sans doute, une baie géminée. Les murs de l’étage étaient décorés de gypseries représentant des blasons de familles locales et de quelques scènes historiées figurant une femme cueillant une figue, un dragon et une tête de rapace. Des chenaux soigneusement taillés dans du calcaire recueillaient l’eau de pluie qui se déversait dans la citerne creusée dans la cour au sud du bâtiment. Le mobilier mis au jour, verre, céramique et objets métalliques, renvoie à la fin de l’occupation du site (fin du xive s.).

2Entre le fossé et le mur est du bâtiment, un four à pain a été mis au jour. Il s’agit d’un petit bâtiment carré de 4,6 m de côté, construit en pierres de taille et galets. La chambre était circulaire (3,2 m de diamètre) avec la base construite de pierres maçonnées à l’argile tandis que la voûte était réalisée en briques. La sole était constituée de fragments de meules à grain.

3Le fossé, profond de 7 m, présentait un profil en U large d’environ 4 m au fond puis il s’élargissait dans la partie haute jusqu’à atteindre une largeur de près de 20 m.

4Un rempart de 1,10 m de large protégeait l’accès au sud du site. La stratigraphie prouve qu’il n’a été construit que dans un second temps. Un bâtiment d’au moins 35 m2 lui était adossé au sud. On en a retiré un très grand nombre d’objets métalliques de nature très variée dont huit lentilles de forge qui ne laissent pas de doute sur la fonction de cet édifice.

5On sait par les textes que le site était déjà occupé au milieu du xiiie s. On cherchera, dans les futurs travaux, à mettre en évidence le ou les états antérieurs et à déterminer la date de la mise en œuvre de cette fortification.

Allemagne-en-Provence, le Castellet, ensemble des constructions mises au jour.

Allemagne-en-Provence, le Castellet, ensemble des constructions mises au jour.

D. Mouton

Haut de page

Table des illustrations

Titre Allemagne-en-Provence, le Castellet, ensemble des constructions mises au jour.
Crédits D. Mouton
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/12379/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 399k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel Mouton, « Allemagne-en-Provence (Alpes-de-Haute-Provence). Le Castellet », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 260-261.

Référence électronique

Daniel Mouton, « Allemagne-en-Provence (Alpes-de-Haute-Provence). Le Castellet » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 22 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/12379

Haut de page

Auteur

Daniel Mouton

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Mouton

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals