Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
III. - Constructions et habitats fortifiés
III 1. - Opérations de terrain

Champlitte (Haute-Saône). Derrière le Château

Responsable d’opération : Véronique Brunet-Gaston
p. 269-270

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Le diagnostic effectué sur le jardin à l’arrière du château actuel de Champlitte a permis d’observer les fondations du château médiéval, dans son état le plus remarquable aux xive-xve s., quand il était possession des comtes de Vergy, puissante famille du duché de Bourgogne. Deux corps de logis en retour d’angle flanqués d’une tourelle d’escalier sont apparus. Le logis est repose sur une salle voûtée semi-enterrée (3 m de profondeur). Cette tourelle pourrait donner accès aux cuisines et la pièce voûtée pourrait faire partie des caves du château.

2Il est possible que des traces du premier ensemble castral, édifié sur une protubérance du plateau qui commande un passage sur la rivière, puissent être décelables, puisque de la céramique xe-xiie s. a été mise au jour dans les remblais percés par la tourelle d’escalier.

3Le château médiéval, peu confortable, a été pourvu d’une galerie à arcades et d’un étage au xvie s. Cependant il a subi de gros dégâts pendant les guerres du xviie s. Largement délabré en 1652, il a été remanié en 1674. Les derniers murs du château (logis est) incendié accidentellement en 1751, ont disparu (datation 14C des charbons de bois d’une couche d’incendie) ; le château est en grande partie reconstruit dans la seconde moitié du xviiie s. (ailes nord et sud, rotonde).

4Dans l’enceinte du cimetière paroissial, un moule à cloche a été mis au jour. Par analyse 14C de son axe carbonisé, le moule a été daté des années 1430/1440, c’est-à-dire lors de l’érection de la chapelle collégiale Saint-Christophe en 1439. Un nombre important d’inhumations réparties entre le mur nord de l’église et le mur de délimitation du château (mur d’enceinte et fossé ?) ont également été découvertes. Il semble qu’il n’y ait pas de regroupement spécialisé.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Véronique Brunet-Gaston, « Champlitte (Haute-Saône). Derrière le Château », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 269-270.

Référence électronique

Véronique Brunet-Gaston, « Champlitte (Haute-Saône). Derrière le Château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/12455

Haut de page

Responsable d’opération

Véronique Brunet-Gaston

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals