Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
III. - Constructions et habitats fortifiés
III 1. - Opérations de terrain

Chartres (Eure-et-Loir). Porte Guillaume

Responsable d’opération : Vincent Acheré
p. 271-272

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Dans le cadre de la reconstruction de la porte Guillaume, une fouille programmée pluri-annuelle a été prescrite. Elle concerne la porte, sa barbacane et les fossés. Pour la première campagne en 2010, la partie sud de la barbacane a été étudiée.

2En venant de Paris, on accédait à cet ouvrage avancé par le sud. Il fallait alors franchir un fossé en empruntant un pont dont la nature n’est pour l’instant pas définie. Au-delà du fossé, s’étendait une plateforme de 7,25 m de long sur 1,5 m de profondeur. Il s’agit d’un massif de silex liés par un mortier de chaux. Cette entrée est divisée en trois unités : à l’est, l’entrée principale large de 2,75 m. À l’ouest, séparée par un massif en gros appareil, une ouverture de 0,37 m de large donne accès à un petit couloir de 0,62 m de large dont la fonction n’est pas claire. Puis à l’ouest, une tour ouverte à la gorge de 3 m de large munie d’une seule loge de tir. Une archère canonnière permet de battre la partie ouest de l’entrée.

3Un chemin de silex et de terre conduisait ensuite au pont-levis de la porte Guillaume. À l’ouest de ce chemin, les premiers éléments d’un bâtiment ont été dégagés : un mur parallèle à la courtine occidentale, un mur de refend qui divise l’espace intérieur en deux unités et deux soles de cheminées adossées à ce mur de refend. Deux courtines encadrent cette partie sud de la barbacane : la courtine ouest est conservée sur plus de 15 m de long et 2,50 m de haut ; son épaisseur est de 0,90 m. Elle est percée à sa base d’une poterne donnant accès aux fossés. La courtine orientale mesure 12 m de long pour 2,50 m de large et 2 m de haut. Elle suit d’abord un axe N-O, puis s’incurve en direction du NNE pour enfin s’infléchir légèrement vers le nord. Cette morphologie, formant un rentrant, est inhabituelle pour un élément de défense. Il faut peut-être y voir la réutilisation d’un ancien tracé, semi-circulaire, auquel on a ajouté la portion qui la relie à la plateforme. Le mobilier céramique ainsi que les monnaies et la typologie de l’archère canonnière placent la construction de cette barbacane dans la première moitie du xve s.

4Sous ces structures médiévales, des niveaux d’occupation plus anciens ont été découverts. Le mobilier correspond majoritairement à la période du ier au ive s. ; cependant, quelques fragments de mobilier du haut Moyen Âge sont mêlés à ces différentes couches.

5Au xviie s., les courtines ont été arasées et une unité d’habitation liée au travail de la mégisserie a été installée au NE de cette partie de la barbacane. Au xviiis. l’entrée sud est condamnée et deux ponts de pierre sont construits dans l’axe de la porte Guillaume. Au xixs., des maisons avec caves sont édifiées à l’ouest et au sud. La campagne 2011 poursuivra l’étude de la partie sud de la barbacane ainsi que la fouille des fossés et le relevé des parements extérieurs des courtines et de la plateforme d’entrée.

Chartres, Porte Guillaume.

Chartres, Porte Guillaume.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Chartres, Porte Guillaume.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/12483/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 601k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Acheré, « Chartres (Eure-et-Loir). Porte Guillaume  », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 271-272.

Référence électronique

Vincent Acheré, « Chartres (Eure-et-Loir). Porte Guillaume  » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/12483

Haut de page

Auteur

Vincent Acheré

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Vincent Acheré

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals