Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
III. - Constructions et habitats fortifiés
III 1. - Opérations de terrain

Delle (Territoire de Belfort). Rue du Château

Responsable d’opération : David Billoin
p. 272-273

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Un diagnostic préalable à un projet d’aménagement a permis de documenter le château de Delle, pratiquement laissé en l’état depuis sa destruction en 1674.

2Construit sur un éperon rocheux dominant la ville fortifiée, ce château constituait un point de défense et jouait un rôle symbolique, affirmant la puissance du duc d’Autriche. La conquête française mit fin à cette situation. Sur ordre de Louis XIV, le château est pratiquement effacé du promontoire. Les matériaux de construction ont été largement réemployés pour la construction des maisons de ville, en contrebas, et concassés afin d’empierrer des chemins. Ce château n’était connu jusqu’à présent que par une description rédigée en 1667 et par le relevé effectué à cette occasion.

3Selon un modèle classique d’inspiration française, le « carré savoyard », largement répandu notamment en Suisse romande à partir du milieu du xiiie s., le plan est carré, inférieur à 40 m de côté, flanqué de quatre tours d’angle rondes, la plus importante étant celle du donjon. L’enceinte sud et les maçonneries de la tour SE ont été observées, ainsi qu’une partie des dépendances et des communs adossés au rempart, leur plan est beaucoup plus complexe que le relevé effectué au xviie s. le montre. Les différents niveaux de sols riches en mobilier documentent aussi bien l’occupation initiale des lieux, datée par 14C entre 1275 à 1387, que les niveaux qui la recouvrent. Le système de défense constitué d’un double fossé sec et d’une première ligne d’enceinte en avant du château a également été reconnu. Ces informations complètent les données textuelles. Le premier fossé est repris aujourd’hui par la rue du Château dont le tracé délimite le site au nord et à l’ouest. L’éperon détaché du château de la Louvière est isolé par ce fossé. La butte qui surplombe la ville, loin d’être constituée de décombres comme on l’admettait jusqu’à présent, est en réalité la pointe subsistante du plateau, elle a été largement façonnée pour y adosser les murailles, ce qui renforçait leur solidité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

David Billoin, « Delle (Territoire de Belfort). Rue du Château », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 272-273.

Référence électronique

David Billoin, « Delle (Territoire de Belfort). Rue du Château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 24 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/12499

Haut de page

Auteur

David Billoin

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

David Billoin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals