Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
III. - Constructions et habitats fortifiés
III 1. - Opérations de terrain

Rochelle (la) (Charente-Maritime). Place Saint-Nicolas

Responsable d’opération : Guillaume Pouponnot
p. 290

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Le projet de réaménagement des abords du futur parking souterrain Saint-Nicolas (place du Commandant de la Motte-rouge, square Bobinec et rues adjacentes) est à l’origine d’un diagnostic archéologique réalisé par l’Inrap en janvier 2010.

2Situé entre le quartier du Gabut à l’ouest, le quartier Saint-Nicolas au nord et à l’est et le quartier de la Gare au sud, le diagnostic s’est développé au sud de la cité médiévale. Depuis une vingtaine d’années, plusieurs opérations d’archéologie préventive ont permis de récolter des informations sur ce secteur de la ville et notamment sur le rempart qui, depuis la fin du xive s., protégeait l’accès au port. On sait aussi, grâce aux plans anciens, qu’une grande partie des terrains concernés correspondent à des terres gagnées sur la mer à partir de la seconde moitié du xixe s.

3Trois nouveaux tronçons du rempart médiéval entre le quai de la Georgette à l’ouest et la rue du Rempart Saint-Claude à l’est ont été mis au jour au cours de cette opération. Le rempart se présente sous la forme d’un mur d’orientation E-O dont la largeur est comprise entre 3,70 m et 4 m. Ses parements interne et externe talutés, dégagés sur une hauteur d’environ 1,30 m, sont composés de blocs taillés de moyen appareil. Les joints du parement externe sont repris à l’aide d’un mortier hydraulique de couleur rose à rouge.

4Au niveau de l’avenue du Général de Gaulle, l’orientation change légèrement pour suivre une direction NO-SE conservée jusqu’au niveau de la rue du Rempart Saint-Claude. À cet endroit, la maçonnerie se caractérise par des dimensions encore plus imposantes (au moins 5 m de large). Cette différence est peut-être à mettre en rapport avec la proximité de la porte Saint-Nicolas qui commandait l’accès de la ville à partir du xiiie s.

5Place du Commandant de la Motte-Rouge, les sondages ont permis de confirmer, en partie, l’étude des plans anciens avec la présence : d’un grand bâtiment de forme rectangulaire orienté NO-SE, adossé au rempart, et dont la fonction est peut-être à mettre en relation avec ce dernier ; d’un îlot, peut-être d’habitation, dans le prolongement de celui qui borde actuellement le quai Valin ; et enfin d’une occupation antérieure qui se caractérise par des murs, des niveaux de sols et d’occupation et deux sépultures.

6Si la plupart des bâtiments appartiennent vraisemblablement à la période moderne, aucun élément ne permet de dater précisément l’occupation antérieure. Néanmoins, la présence de sépultures à un endroit où aucun cimetière n’est représenté sur les plans de la période moderne, peut laisser penser que cette occupation appartient peut-être à la période médiévale.

7Dans le square Bobinec, l’opération a permis de compléter partiellement le plan du bastion Saint-Nicolas, de confirmer l’existence d’une tour d’environ 6,75 m de diamètre et de retrouver la partie nord de la fortification. Néanmoins, plusieurs anomalies sont apparues laissant penser que la construction de cet ouvrage est plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Pouponnot, « Rochelle (la) (Charente-Maritime). Place Saint-Nicolas », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 290.

Référence électronique

Guillaume Pouponnot, « Rochelle (la) (Charente-Maritime). Place Saint-Nicolas » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/12631

Haut de page

Auteur

Guillaume Pouponnot

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Guillaume Pouponnot

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals