Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Opérations de terrain

Périgny (Charente-Maritime). Rue des Aigrettes

Responsable d’opération : Marion Lahaye
p. 327-328

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Un projet de lotissement a motivé la prescription par le SRA de Poitou-Charentes d’une fouille faisant suite au diagnostic réalisé en 2010 par Ludovic Soler. Cette fouille préventive a mis au jour une installation agricole d’assez grande ampleur de l’époque médiévale. Quelques fossés marquent la présence d’un parcellaire un peu décousu, les fossés étant trop arasés pour subsister dans leur intégralité.

2Environ 150 silos ont été découverts ainsi que des grandes fosses que l’on peut interpréter comme des fosses d’extraction, le substrat calcaire ayant pu fournir de nombreux matériaux de construction. Le comblement de toutes ces structures a livré une grande quantité de mobilier : céramique, faune, verre, métal, restes malacologiques. En effet, de très nombreux coquillages représentant une grande variété d’espèces (huîtres, moules, patelles, pétoncles mais aussi « couteaux » et ormeaux) ont été découverts. Une étude environnementale approfondie est actuellement en cours pour tenter de donner un aperçu du paysage littoral de la région à l’époque médiévale.

3Des bâtiments sur poteaux ont également été mis au jour. Une première étude du mobilier associé à ces structures les date du Haut-Empire (ier s. apr. J.-C.).

426 sépultures dans des états de conservation variables ont été fouillées. Elles sont réparties sur quasiment toute la superficie de la parcelle, par petits groupes de deux ou trois individus maximum. De nombreuses tombes isolées ont aussi été repérées. Aucun mobilier associé ne permettant de les dater, des analyses 14C seront effectuées afin de préciser leur chronologie. La seule certitude est que ces sépultures sont antérieures à l’installation agricole puisque des silos recoupent certaines tombes.

5Le rapport et les études associées étant en cours, aucune datation précise ne peut encore être proposée, mais on p eut d’ores et déjà indiquer une présence notable d’éléments du Haut-Empire dans un site particulièrement riche en vestiges du Moyen Âge pris dans son sens le plus large.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marion Lahaye, « Périgny (Charente-Maritime). Rue des Aigrettes », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 327-328.

Référence électronique

Marion Lahaye, « Périgny (Charente-Maritime). Rue des Aigrettes » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/12939

Haut de page

Auteur

Marion Lahaye

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Marion Lahaye

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals