Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Opérations de terrain

Saint-Maurice-Navacelles (Hérault). Église de la Barre

Responsable d’opération : Agnès Bergeret
p. 331

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Faisant suite à deux années de fouille probatoire (Archéologie médiévale, 39, p. 235 et 40, p. 315), une première campagne archéologique inscrite dans un programme triennal a été engagée en 2010 sur le site de l’église Saint-Vincent de Soulages. La fouille s’est concentrée au NE du chevet de l’édifice en élévation, sur l’emprise d’une partie du cimetière associé. L’hypothèse émise l’année précédente, selon laquelle les tombes se concentrent dans des secteurs à plus fort recouvrement sédimentaire éloignés du sanctuaire, a été validée et près d’une trentaine de tombes ont été fouillées. Si l’organisation générale de l’espace funéraire dans le secteur contraint par la puissance sédimentaire a généré des recoupements de tombes, les éléments de signalisation haute de sépultures sont par endroits bien présents et associés à des zones sans recoupement.

2La typologie des tombes distingue le coffre et couverture de dalles, la bâtière de lauzes, la fosse en pleine terre, la fosse rupestre et couverture de dalles, la fosse en pleine terre et couverture de dalles et le coffre mixte, qui associe à des dalles des éléments en matériaux périssables de type planches, calées entre elles ou maintenues par des chevilles en bois qui ne laissent aucune trace. Enfin, un autre type semi-rupestre est illustré par des tombes dont le coffre est en partie ménagé dans le substrat rocheux et en partie complété par des blocs.

3À l’extrémité NE de la fenêtre de fouille, des creusements de trous de poteau et de piquet complètent le dossier de l’habitat mis en évidence durant les campagnes antérieures de 2008 et 2009.

4Le mobilier céramique recueilli a, une fois encore, confirmé l’occupation de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge du site.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Agnès Bergeret, « Saint-Maurice-Navacelles (Hérault). Église de la Barre », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 331.

Référence électronique

Agnès Bergeret, « Saint-Maurice-Navacelles (Hérault). Église de la Barre » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/12979

Haut de page

Auteur

Agnès Bergeret

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Agnès Bergeret

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals