Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
V. - Installations artisanales
V A1. - Céramique, terres cuites, verrerie : opérations de terrain

Laval (Mayenne). La Louisière

Responsable d’opération : Samuel Chollet
p. 338

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Un diagnostic a été réalisé par le Service municipal d’archéologie de la Ville de Laval à Saint-Pierre-le-Potier, au sud de l’agglomération lavalloise, village connu pour ses productions céramiques médiévales et modernes dont la diffusion a été attestée à travers tout l’Ouest français. Occupant un fond de vallée d’orientation E-O, le site (5 075 m2) a livré plusieurs vestiges répartis en deux zones.

2La première zone, sur le versant nord, présente, sur une épaisseur de 1,80 m, trois niveaux de remblais qui se singularisent par une forte densité en mobilier céramique. Composé exclusivement de productions locales, à l’exception d’un tesson de grès normand, le mobilier céramique permet de dater les trois couches du xiiie s., de la charnière entre le xive et le xve s., et du milieu du xve s. Durant la seconde moitié du xve s., une canalisation maçonnée souterraine, de tracé rectiligne, est aménagée à travers le remblai le plus récent vers un puits dans lequel elle se déverse. L’absence conjuguée de semelle à la base de l’ouvrage et d’enduit sur les parois intérieures pouvant garantir l’étanchéité du conduit paraît indiquer que l’eau acheminée n’était pas destinée à la consommation mais à des fins artisanales. À la même époque et en aval de la structure précédente, un fossé de 1 m de large est creusé, il s’agirait d’un drain. L’ensemble des structures conduit à proposer la présence d’un ou plusieurs ateliers de potier d’époque médiévale à proximité immédiate, sans doute au lieu-dit même de la Louisière distant seulement de 30 m au nord de la parcelle diagnostiquée.

3Dans la seconde zone, sur le versant sud, un atelier de briquetier bâti durant le xviie s. et arasé durant la 2nde moitié du xviiie s. a été mis au jour. D’orientation N-S, le four semi-enterré, conservé sur environ 60 cm, est long de 4 m et large de 2 m. Ses murs présentent un appareil irrégulier de grès liés par un mortier de chaux tandis que la sole est constituée de briques de grandes dimensions (22 x 11 x 4,5 cm). Un bâtiment de même orientation et d’environ 6,10 m de long sur 4,20 m de large est contigu à la structure de chauffe. Préservés sur une hauteur de 20 cm, les murs sont en moellons de schiste liés à l’argile. Sur le mur gouttereau est, une ouverture donne sur une fosse d’extraction d’argile.

4Ces deux zones témoigneraient de l’évolution de la production de terres cuites à Saint-Pierre-le-Potier : si la production de céramiques ne cesse de s’amplifier au cours du Moyen Âge et semble atteindre son paroxysme au xvie s., la concurrence des grès normands aboutit à la disparition progressive des ateliers de céramiques au cours du xviie s. au profit de la fabrication exclusive de briques et de tuiles.

Laval, la Louisière, vue du four de briquetier depuis le nord du secteur sud après décapage.

Laval, la Louisière, vue du four de briquetier depuis le nord du secteur sud après décapage.

Cl. S. Chollet

Haut de page

Table des illustrations

Titre Laval, la Louisière, vue du four de briquetier depuis le nord du secteur sud après décapage.
Crédits Cl. S. Chollet
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/13076/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 585k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Samuel Chollet, « Laval (Mayenne). La Louisière », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 338.

Référence électronique

Samuel Chollet, « Laval (Mayenne). La Louisière » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 23 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/13076

Haut de page

Auteur

Samuel Chollet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Samuel Chollet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals