Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
V. - Installations artisanales
V B3. - Carrières, mines et métallurgie : projets collectifs de recherche

Agris, Saint-Projet-Saint-Constant, Brie (Charente). Métallurgie du fer en forêt de la Braconne : sondage de trois ferriers et six plateformes de charbonnage

Responsable d’opération : Itxaso Euba-Rementeria et Romain Rouaud
Notice rédigée avec Graziella Rassat
p. 348

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009, 2010
Haut de page

Texte intégral

1Les recherches en forêt domaniale de la Braconne sont menées dans le cadre du PCR « Géohistoire et Géoarchéologie de la forêt combustible en Limousin » dont le périmètre est désormais élargi aux départements limitrophes de la région. Ce programme est le fait d’une collaboration entre géographes, historiens et géo­maticiens, archéologues, archéobotanistes et paléométallurgistes.

2D’importantes prospections réalisées en 2009 et en 2010 par G. Baigneau et G. Rassat ont conduit à la découverte de nombreux vestiges archéologiques liés à la métallurgie du fer (voir supra). Ainsi, 200 plateformes de charbonnage réparties sur une centaine d’hectares s’associent à des vestiges d’ateliers de réduction du minerai de fer, alors que seulement 12 % du massif ont été parcourus et 69 entités archéologiques inventoriées, dont 50 sont liées à l’activité sidérurgique (essentiellement des ferriers, quelques sites probables de grillage du minerai et des minières).

3Il a donc été décidé de procéder au sondage de trois ferriers et de six plateformes de charbonnage. Il s’agissait dans un premier temps d’obtenir une première fourchette chronologique ; dans un deuxième temps de récolter suffisamment de matériel archéologique pour caractériser les techniques ; enfin de prélever le sédiment charbonneux dans les différents horizons de fonctionnement des ateliers et des charbonnières en vue d’analyses dendro-anthracologiques, afin de révéler une possible influence de la métallurgie sur l’évolution du couvert forestier.

4Trois périodes ont été révélées par les datations au 14C. Une période ancienne issue du sondage du ferrier 1 atteste une métallurgie active vers la fin du vie ou le début du viie s. Une deuxième période est caractérisée par deux charbonnières et deux ferriers datés entre le xiie et le xive s. Enfin, une période moderne à contemporaine est représentée par quatre plateformes de charbonnage et est probablement à associer à la métallurgie aux hauts-fourneaux pratiquée aux marges du massif.

5Ces datations confirment pour partie les premières observations macroscopiques des scories réalisées par Alain Ploquin. Les scories sont en général relativement légères, avec une texture plus cloisonnée que bulleuse, et relativement homogènes. Les observations pétrographiques et les analyses élémentaires engagées apporteront un complément d’information sur les pratiques et les techniques métallurgiques. Le matériel exhumé lors des trois sondages laisse, lui, entrevoir une construction des fours à base de pierres et d’argile. Dans le sondage 1, les fragments de parois laissent penser à l’emploi de granite alors que la forêt est installée sur un karst. Le granite semble provenir des alluvions du Bandiat qui longe à l’est la forêt de la Braconne. L’argile est dégraissée et serait utilisée comme mortier pour lier les blocs et garnir l’intérieur du four. Les tessons de céramique découverts, peu significatifs, traduisent néanmoins une activité des ateliers autour du Moyen Âge central ainsi qu’autour de la transition avec l’époque moderne.

Métallurgie du fer en forêt de la Braconne, coupe stratigraphique du sondage du ferrier 1.

Métallurgie du fer en forêt de la Braconne, coupe stratigraphique du sondage du ferrier 1.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Métallurgie du fer en forêt de la Braconne, coupe stratigraphique du sondage du ferrier 1.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/13176/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 116k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Graziella Rassat, « Agris, Saint-Projet-Saint-Constant, Brie (Charente). Métallurgie du fer en forêt de la Braconne : sondage de trois ferriers et six plateformes de charbonnage », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 348.

Référence électronique

Itxaso Euba-Rementeria, Romain Rouaud, Graziella Rassat, « Agris, Saint-Projet-Saint-Constant, Brie (Charente). Métallurgie du fer en forêt de la Braconne : sondage de trois ferriers et six plateformes de charbonnage » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/13176

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals