Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2010
VII. - Diverses chroniques
VII 1. - Opérations de terrain

Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Rue du Bon-Pasteur

Responsable d’opération : Sandrine Claude
p. 361

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010
Haut de page

Texte intégral

1Un effondrement de chaussée dans la rue du Bon-Pasteur, dont le tracé s’aligne sur la portion orientale du decumanus maximus de la ville antique, a révélé, sur une profondeur de 3,30 m, l’existence de plusieurs réseaux souterrains. La présence du sol naturel (201,02 m NGF) à 0,30 m à peine de la chaussée actuelle explique, ici, la disparition des niveaux anciens de la voirie dont seuls subsistent les équipements excavés.

2Le plus ancien est un collecteur dont la mise en œuvre soignée, les matériaux et les dimensions (hauteur d’1,30 m environ dans œuvre, largeur supérieure à 0,50 m) correspondent à ceux de l’égout décuman reconnu, plus à l’ouest, en 1970. Le tronçon de la rue du Bon-Pasteur, condamné avant que les réseaux postérieurs ne le détruisent, n’a pas connu l’étonnante pérennité de la portion occidentale, toujours drainante lors de sa découverte.

3La mise en place d’une double conduite maçonnée, associant un égout de grandes dimensions (voûté en berceau brisé) à un aqueduc de section carrée accolé contre son flanc sud, intervient dans un deuxième temps. Ces deux structures, aménagées dans la même tranchée de fondation, ont entaillé sur plus de 3 m de profondeur le substrat rocheux qui constitue, plus à l’est, les parois latérales de l’égout. Le soin apporté à la construction de l’aqueduc (dallé, couvert de pierres de taille, muni d’un revêtement étanche) et sa surélévation de 0,80 m par rapport au sol de l’égout étaient manifestement destinés à prévenir toute contamination d’un réseau à l’autre. Les données de terrain n’ont apporté aucun élément de datation pour cet ensemble. Seule la mention, à la fin du xve s., d’un collecteur public se déversant dans les fossés, à l’ouest de la ville – mais rien ne garantit qu’il s’agit de l’égout de la rue du Bon-Pasteur – atteste l’existence de ce type d’équipement, à Aix, à une époque où se modernise la gestion des eaux usées et où l’alimentation de la ville en eau est en plein essor.

4Ce réseau, vétuste ou devenu insuffisant, est renforcé, avant 1763, par un ensemble de canalisations maçonnées dont la construction a oblitéré l’aqueduc précédent, tout en maintenant en activité l’égout qui lui était associé. Au nord et en contrehaut de l’ancien égout, une nouvelle canalisation est aménagée. À l’opposé, un tracé en baïonnette permet de reporter ce boyau voûté le long du flanc sud du collecteur préexistant, dans une troisième canalisation construite en contrebas, à l’emplacement de l’ancien aqueduc. Ce dispositif complexe, dicté par la présence de l’ancien égout toujours actif, convoyait, via des canalisations de terre cuite, les eaux propres captées, en amont, au niveau de l’archevêché, vers les quartiers situés au SO de la rue du Bon-Pasteur et notamment vers le couvent des Cordeliers.

Aix-en-Provence, rue du Bon-Pasteur, section N-S de la fouille, relevée au niveau de la coupe orientale.

Aix-en-Provence, rue du Bon-Pasteur, section N-S de la fouille, relevée au niveau de la coupe orientale.

Rel. M. Panneau et O. Fauris, MAA

Haut de page

Table des illustrations

Titre Aix-en-Provence, rue du Bon-Pasteur, section N-S de la fouille, relevée au niveau de la coupe orientale.
Crédits Rel. M. Panneau et O. Fauris, MAA
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/13342/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 404k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandrine Claude, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Rue du Bon-Pasteur », Archéologie médiévale, 41 | 2011, 361.

Référence électronique

Sandrine Claude, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Rue du Bon-Pasteur » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 41 | 2011, mis en ligne le 18 juin 2018, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/13342

Haut de page

Responsable d’opération

Sandrine Claude

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals