Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Bourges (Cher). Avaricum

Responsable d’opération : Jacques Troadec
Notice rédigée avec Mélanie Fondrillon et Emmanuel Marot
p. 179-180

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1L’opération est localisée dans la partie NE de la ville actuelle, dans un secteur anciennement marécageux, au bas du versant septentrional du site protohistorique et urbain de Bourges. Elle se situe à l’extérieur du castrum édifié au Bas-Empire et intra-muros après la construction du système défensif médiéval du milieu du xiie s. À l’époque médiévale, le quartier semble principalement dévolu à l’artisanat (boucherie, tannerie, teinturerie…). Il s’organise autour de l’Yévrette, cours d’eau mentionné par un acte du début du xie s.

2Les observations archéologiques, actuellement très limitées pour les niveaux les plus profonds et ennoyés, n’ont pas révélé de traces d’occupation protohistorique. Cette zone marécageuse paraît seulement conquise, du moins assainie, à partir du milieu du ier s. Elle est densément bâtie jusqu’à la fin du iiie, voire le ive s., période à partir de laquelle le quartier sert de carrière de matériaux pour l’édification du castrum à proximité.

3Au sein des terres noires d’un large haut Moyen Âge, ont été mis en évidence plusieurs sépultures, solins, surfaces de circulation. Les niveaux plus clairement stratifiés qui succèdent aux terres noires indiquent des activités bouchères au moins à partir du xiie-xiiie s. Dès cette époque, et peut-être auparavant, l’Yévrette est canalisée (berge en bois) et bordée de deux chemins (recharges ou dallages).

4Au xive s., après d’importants travaux de remblaiement, l’ensemble du quartier est profondément remodelé en plusieurs lotissements constitués de parcelles laniérées, témoins probables d’une décision concertée de cette réorganisation. L’architecture montre systématiquement des solins de pierre, une élévation en torchis et des charpentes à couverture mixte. On notera que, pour cette phase, aucune structure ne révèle la présence de tannerie, teinturerie ou boucherie ; pour autant, et dans l’attente des études et analyses en cours, on ne peut exclure l’existence d’autres artisanats (draperie, cordonnerie…). Plus au nord, à l’arrière des parcelles laniérées, le site n’est pas bâti et doit correspondre à des jardins ou des champs, servant entre autres de décharges.

5Tout le quartier est détruit par un incendie vers la fin du xive ou le début du xve s. Seule la partie est du site est reconstruite, reprenant exactement les mêmes implantations que le bâti précédent, sans empiéter sur la voirie. À l’ouest, certaines parcelles semblent réunies et transformées en jardins, alors que celles jouxtant l’Yévrette voient l’installation d’une grande maison plus solidement bâtie : sa cour donnant sur le bras d’eau comporte plusieurs fosses ou cuves, dont au moins une qui peut être identifiée comme un plain. Cette activité de tannerie ou de teinturerie est maintenue le long de l’Yévrette jusqu’à l’époque contemporaine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mélanie Fondrillon et Emmanuel Marot, « Bourges (Cher). Avaricum », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 179-180.

Référence électronique

Jacques Troadec, Mélanie Fondrillon et Emmanuel Marot, « Bourges (Cher). Avaricum » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14233

Haut de page

Auteurs

Mélanie Fondrillon

Articles du même auteur

Emmanuel Marot

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jacques Troadec

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals