Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Brissay-Choigny (Aisne). La Prélette

Responsable d’opération : Denis Maréchal
p. 180

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1Dans le cadre de la surveillance d’une carrière de granulats, 12,1 ha ont été prescrits. Le gisement se situe dans la plaine inondable de la haute vallée de l’Oise, à une vingtaine de kilomètres au SE de Saint-Quentin, dans une zone où alternent de petites buttes sableuses et des chenaux colmatés. Le secteur, régulièrement inondé, est réservé à des pâtures. L’occupation médiévale, à seulement 0,30 m de profondeur, se présente sous la forme de lambeaux de fondations et de plots circulaires en pierre calcaire, de niveaux de sols et/ou de circulation (chargés de particules calcaires), de fossés et de rares fosses. L’ensemble couvre au minimum 5 600 m2, puisqu’il se développe hors emprise, au nord. Des fossés ceinturent l’habitat à l’est (vers l’Oise) et au sud, tandis qu’un important chenal doit servir de limite à l’ouest. Les multiples tranchées et fenêtres décapées, qui cumulent 1 200 m2, n’ont pas permis de discerner de manière certaine le plan de bâtiments. Le matériel provient, pour l’essentiel, des niveaux d’occupation et de circulation. La céramique, très fragmentée, comporte des vases globulaires à col en bandeau, des coquemars, des tèles, des marmites, des cruches et des pichets, pour l’essentiel des xiie-xive s. (G. Flucher) ; certains éléments provenant des couches supérieures, tels des grès, se rapportent au xve s. Les 365 restes osseux (283 déterminés) dénotent la présence des animaux domestiques suivants : bœuf, capriné, porc, cheval, chien, chat, coq et peut-être lapin (B. Clavel). Des parties de squelette en connexion doivent être mises en relation avec l’évacuation des dépouilles des animaux morts. Les objets en fer évoquent également la vie quotidienne (fers à cheval, couteau, gond, clous…). Des sondages profonds indiquent enfin la présence d’une seconde phase à 0,40 m de profondeur. Une étude préliminaire en archives, menée par G. Flucher, a permis de replacer ce gisement dans son contexte : la périphérie d’un château médiéval.

2À 500 m de cet emplacement, a été détectée une zone de chenaux avec des alignements de pieux et piquets, et la fouille a découvert plusieurs lests de filets taillés dans de la craie. Enfin, un fragment de nasse conservée sur 45 cm de long et 18 cm de large a pu être dégagé et prélevé. La datation indirecte de ces vestiges les situe à la période médiévale au sens large. Tous ces éléments doivent être liés à une pêcherie.

Brissay-Choigny, la Prélette, nasse.

Brissay-Choigny, la Prélette, nasse.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Brissay-Choigny, la Prélette, nasse.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/14237/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 666k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Maréchal, « Brissay-Choigny (Aisne). La Prélette », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 180.

Référence électronique

Denis Maréchal, « Brissay-Choigny (Aisne). La Prélette » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14237

Haut de page

Auteur

Denis Maréchal

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Denis Maréchal

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals