Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Côte-Saint-André (La) (Isère). ZAC du Rival-Olagnières, phases 1 et 2

Responsable d’opération : Stéphane Bleu
p. 185-186

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1Une campagne d’évaluation archéologique a été menée à la périphérie immédiate du lieu de découverte d’un char processionnel en bronze trouvé à la fin du xixe s. et aujourd’hui conservé au Musée de la civilisation gallo-romaine de Lyon. Cette découverte et une prospection récente confirment la sensibilité archéologique du secteur.

2Les sondages ont mis en évidence une sépulture non datée (protohistorique ou médiévale), ainsi qu’une petite occupation médiévale du xe-xiie s. Il s’agit notamment de treize fosses, d’un trou de poteau et d’un empierrement linéaire réalisé à l’aide de galets et de nombreux fragments de tegulae et d’imbrices. Seule une fosse d’une certaine importance a livré quelques pierres chauffées, des fragments de terre cuite, une terre noire très charbonneuse et plusieurs fragments de céramique attribuables au xe-xiie s. (fragments d’oules à lèvre en bandeau, fonds bombés). La structure linéaire, d’axe O-E, a été repérée sur une douzaine de mètres de longueur. Elle pourrait correspondre à la fondation d’un mur de clôture (limite de parcelle ?) d’époque médiévale ou encore à un drain.

3Deux ensembles de chronologie différente se rattachent à la période médiévale. Le premier (ve-viiie s.) correspond à deux bâtiments à solins de pierre, orientés N-S, qui pourraient correspondre à deux unités fonctionnelles. Le bâtiment A (complet ?) est rectangulaire (52,52 m²) comportant un espace principal (35,24 m²) et un volume secondaire (17,28 m²), peut-être une galerie ou une annexe. Les solins sont constitués de galets assemblés à la terre, parementés et fourrés de galets et de pierres de plus petit module. Leur largeur varie de 0,30 à 0,60 m d’épaisseur. Seules deux assises de galets paraissent conservées. Le sol était, semble-t-il, en terre battue ou constitué d’un « empierrement » de cailloutis calcaire.

4Le bâtiment B n’a été dégagé que partiellement. Deux solins de galets identiques à ceux du bâtiment A ont été observés, délimitant au sud et à l’ouest une vaste salle d’une superficie minimum de 35,84 m². Les traces d’un artisanat du fer ont été observées à proximité : quatre fonds de calotte ou culots (diamètre de 10 cm environ et poids compris entre 200 et 300 g). Des foyers de forge correspondant n’ont pas été identifiés. Une cinquantaine de scories, représentant une dizaine de kilogrammes de déchets, ont été ramassées dans une fosse située à une dizaine de mètres au SE du bâtiment. Quelques scories ont également été relevées dans une fosse située au centre de la pièce, en bordure de la base d’un pilier. Les scories sont relativement légères, fragiles et petites.

5Localisé en périphérie du bâtiment A (à une trentaine de mètres à l’est environ), l’ensemble 2 est totalement différent, notamment par la nature des vestiges. Il est constitué de structures beaucoup plus légères et non construites en dur. Il s’agit de cinq grandes fosses correspondant peut-être à des « fonds de cabane » (aucun négatif de trous de poteau), de fosses charbonneuses, de fosses et/ou trous de poteau. Le mobilier associé à ce second ensemble est datable entre le xe et le xiie s.

6Enfin, cinq tranchées à galets ont également été identifiées, pour la plupart localisées au nord de l’emprise. Leur nature est difficile à déterminer : vestiges de drains ou de fossés comblés, de limites parcellaires (manses ? emplacements de haies ?) ou de clôture (murs d’enclos ?). Leur axe semble le même que celui des bâtiments.

La Côte-Saint-André, ZAC du Rival-Olagnières, phases 1 et 2, sépulture.

La Côte-Saint-André, ZAC du Rival-Olagnières, phases 1 et 2, sépulture.
Haut de page

Table des illustrations

Titre La Côte-Saint-André, ZAC du Rival-Olagnières, phases 1 et 2, sépulture.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/14305/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 605k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphane Bleu, « Côte-Saint-André (La) (Isère). ZAC du Rival-Olagnières, phases 1 et 2 », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 185-186.

Référence électronique

Stéphane Bleu, « Côte-Saint-André (La) (Isère). ZAC du Rival-Olagnières, phases 1 et 2 » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 23 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14305

Haut de page

Responsable d’opération

Stéphane Bleu

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals