Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d’Or). Maison des Baillis – Maison Lacordaire

Responsable d’opération : Vanessa Hontcharenko
p. 188-189

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1C’est à l’occasion d’une campagne de restauration des enduits que les élévations sud et est de la maison dite des Baillis d’Auxois ont pu être étudiées de manière détaillée. Vaste édifice situé à l’ouest du bourg de Flavigny-sur-Ozerain, son élévation met en évidence une architecture civile de qualité attribuable stylistiquement au deuxième quart du xiiie s.

2Fondée à même la roche, la construction se caractérise par un emploi de pierres de taille calcaires en moyen appareil finement brettelées et liées par un mortier de chaux beige à fine granulométrie. Les joints sont minces, inférieurs à 5 mm.

3Quatre niveaux d’environ 350 m² chacun composent la maison. Le sous-sol, accessible depuis une large porte au sud, est doté de simples ouvertures rectangulaires chanfreinées. Il en est de même pour la partie occidentale du rez-de-chaussée, tandis que la partie orientale est aveugle sur le gouttereau et simplement desservie sur le pignon est par une porte cintrée que flanque une large ouverture surbaissée.

4Les deux niveaux supérieurs, rendus indépendants par une seconde porte sur le mur pignon, arborent des éléments architecturaux de qualité témoignant de la richesse du commanditaire. Chacun de ces deux niveaux est régulièrement percé de baies géminées trilobées, ornées de colonnettes avec chapiteaux feuillagés ou à crochets et bases attiques. Ces ouvertures sont soulignées par un bandeau boudiné courant le long de la maçonnerie et mettant en exergue l’étagement du bâtiment.

5Par un jeu d’opposition entre de sobres baies rectangulaires et des baies géminées trilobées ornementées, unifiées par une moulure longiligne, l’accent est mis sur le contraste entre un sous-sol affecté au stockage, un rez-de-chaussée à vocation professionnelle, commerciale ou artisanale, et de luxueux niveaux supérieurs réservés au logis et à la vie privée.

6La Maison des Baillis est un exemple précoce de la floraison architecturale des xiiie et xive s. annoncée dans les édifices privés de Flavigny, mettant en œuvre des solutions stylistiques empruntées à l’architecture religieuse contemporaine de l’Auxois.

Flavigny-sur-Ozerain, façade sud : exemple d’une des baies géminées.

Flavigny-sur-Ozerain, façade sud : exemple d’une des baies géminées.

Dessin Vanessa Hontcharenko, Centre d’études médiévales d’Auxerre

Haut de page

Table des illustrations

Titre Flavigny-sur-Ozerain, façade sud : exemple d’une des baies géminées.
Crédits Dessin Vanessa Hontcharenko, Centre d’études médiévales d’Auxerre
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/14345/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 313k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vanessa Hontcharenko, « Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d’Or). Maison des Baillis – Maison Lacordaire », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 188-189.

Référence électronique

Vanessa Hontcharenko, « Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d’Or). Maison des Baillis – Maison Lacordaire » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14345

Haut de page

Auteur

Vanessa Hontcharenko

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Vanessa Hontcharenko

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals