Skip to navigation – Site map

HomeNuméros40Chronique des fouilles médiévales...I.- Constructions et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainMelle (Deux-Sèvres). Place Bujault

Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Melle (Deux-Sèvres). Place Bujault

Archaeological project director: Guillaume Demeure
p. 196-197

Index terms

Year of Investigation:

2009
Top of page

Full text

1Les parcelles concernées, sur une superficie d’environ 1 800 m2, se trouvent à l’extérieur de l’enceinte urbaine médiévale et à proximité de l’emplacement supposé du château de Melle.

2La fouille a mis en évidence plusieurs occupations et aménagements. La plus ancienne se caractérise par des fosses de taille et de profondeur très variables, que l’on peut en partie interpréter comme des structures de stockage. Plusieurs concentrations sont perceptibles ; elles sont délimitées par des palissades reconnues grâce aux alignements de trous de poteau. Les palissades esquissent un réseau de parcelles que la superficie de la fouille ne permet pas d’appréhender complètement. Un petit fossé semble correspondre à un état initial de cet ensemble. Au nord, la fouille a également révélé une vingtaine de trous de poteau. La fin de cette première phase est marquée par l’abandon et le comblement des fosses, ainsi que des palissades. Certaines fosses servent alors de dépotoir. Le mobilier recueilli se rattache à une période allant du xe s. au xiies. Le tout est scellé par un apport de limon noir riche en mobilier des xiiie et xive s. Sur ce niveau, on peut noter plusieurs ornières signalant la présence d’un chemin orienté NO-SE. Une sépulture isolée est également installée dans ce secteur. Au sud, une nouvelle palissade reprend presque exactement l’emplacement d’une limite parcellaire antérieure, vouée à s’inscrire durablement dans le paysage. En effet, elle est reprise par un mur imposant d’un mètre d’épaisseur, mal conservé et dont la fondation se limite à une seule assise. Ce mur sert à contenir les 2,5 m de remblais apportés sur les deux tiers sud du site. Cet apport est essentiellement formé d’altérite stérile mais également de quelques poches de remblais hétérogènes renfermant du mobilier archéologique. Ces éléments doivent-ils être rattachés à un aménagement défensif de type boulevard en avant de l’enceinte urbaine ? Le mobilier, tant céramique que métallique, indique une mise en œuvre postérieure au xive s. Au-delà du mur côté nord, de nouvelles fosses sont creusées, qui semblent abandonnées vers la fin du xive s. De forme oblongue, elles peuvent correspondre à des zones d’extraction de matériaux.

3À une époque indéterminée, le mur s’écroule, peut-être sous la pression des remblais. Il est remplacé par un mur de parcelle, moins épais, construit partiellement sur les vestiges du mur précédent. Son édification remonte probablement au milieu du xviiie s., moment du réaménagement de la place Bujault. Ce mur était encore en élévation au début de la fouille et séparait les deux parcelles concernées par le chantier. Depuis le xviiie s., le site sert de jardin.

Melle, place Bujault.

Melle, place Bujault.
Top of page

List of illustrations

Title Melle, place Bujault.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/14449/img-1.jpg
File image/jpeg, 614k
Top of page

References

Bibliographical reference

Guillaume Demeure, “Melle (Deux-Sèvres). Place Bujault”Archéologie médiévale, 40 | 2010, 196-197.

Electronic reference

Guillaume Demeure, “Melle (Deux-Sèvres). Place Bujault” [Note of archaeological project], Archéologie médiévale [Online], 40 | 2010, Online since 07 September 2018, connection on 02 August 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/14449; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.14449

Top of page

About the author

Guillaume Demeure

By this author

Top of page

Archaeological project director

Guillaume Demeure

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search