Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Mexy (Meurthe-et-Moselle). Devant le Bois de Mexy

Responsable d’opération : Franck Gérard
p. 199

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1Situé sur le plateau lorrain, dans le nord du département de la Meurthe-et-Moselle, à quelques kilomètres seulement de l’agglomération de Longwy et des frontières belges et luxembourgeoises, la fouille est implantée dans une zone occupée par des champs cultivés, des jardins ouvriers et quelques zones boisées. Elle a mis au jour un domaine agricole antique de type villa ainsi qu’un site d’habitat médiéval, distants de 200 m.

2Le site médiéval a été intégralement fouillé, sur une superficie de 17 000 m2. Occupé durant un laps de temps très court entre la seconde moitié du viie s. et la seconde moitié du viiie s. (datation 14C), après une phase de « déforestation » dont il reste à définir l’origine anthropique ou naturelle (plus de cent chablis datés par chronologie relative entre la fin du Néolithique et la seconde moitié du viie s.), il est organisé autour d’une zone empierrée de part et d’autre de laquelle on retrouve 25 cabanes excavées, 2 caves, 2 glacières et 1 puits. L’empierrement, constitué de blocs calcaires sommairement disposés au sol, occupe une superficie de 720 m2 (un quadrilatère de 30 m x 24 m). Cet ensemble se rapproche des découvertes réalisées à Ullandhaug (Allemagne) ou encore dans le Nord-Brabant (Belgique) où des bâtiments constitués de poteaux disposés sur des supports en pierre ont été identifiés. Dans le cas de Mexy, il est probable que ces alignements sommaires de blocs servent d’assise à des sablières basses à partir desquelles se serait élevé le bâtiment. Les cabanes excavées se répartissent équitablement de part et d’autre de cet empierrement. Elles sont toutes orientées SO-NE. Leur architecture se développe uniquement sur la base de deux poteaux axiaux. Seules cinq cabanes excavées disposent de parois clayonnées.

3De part et d’autre de l’empierrement se trouvent deux caves et deux glacières. Les caves sont creusées directement dans le substrat calcaire sur une profondeur d’au moins 1,50 m. Leur dimension varie de 6 à 8 m2. Les traces d’escaliers en bois amovibles ou d’aménagements de planches flanqués contre les parois ont été observées. Aucune infrastructure liée à la couverture n’a été identifiée. Les glacières sont également creusées directement dans la roche calcaire. De forme tronconique, elles présentent un diamètre de 4 m au sommet et de 1 m à la base. Leur profondeur est de 3,50 m. À 1 m de la surface, elles disposent d’une banquette périphérique de circulation de 0,30 m de large.

4Le puits, de forme cylindrique, est légèrement excentré. Sa profondeur est d’au moins 9 m et son diamètre d’ouverture de 1,10 m. Des traces d’outils observées sur les parois calcaires permettent d’envisager l’utilisation de burins. Deux rangées d’encoches lenticulaires taillées dans la paroi à intervalles réguliers, destinées à recevoir les pieds d’une personne, devaient faciliter la remontée et la descente d’individus dans l’excavation. Le fond du puits n’a pu être atteint pour des raisons de sécurité.

5L’étude archéozoologique (Séverine Braguier) montre une activité à caractère domestique tournée essentiellement vers la boucherie et la consommation. Les activités de tissage sont attestées par la découverte de quelques fusaïoles et broches de tisserand.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franck Gérard, « Mexy (Meurthe-et-Moselle). Devant le Bois de Mexy », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 199.

Référence électronique

Franck Gérard, « Mexy (Meurthe-et-Moselle). Devant le Bois de Mexy » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14477

Haut de page

Auteur

Franck Gérard

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Franck Gérard

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals