Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Naives-Rosières (Meuse). Sous Rougeottes

Responsable d’opération : Lonny Bourada
p. 199-200

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1Un diagnostic portant sur 52 000 m2 a mis au jour deux occupations, dont une datant du haut Moyen Âge. Côté est, elle se prolonge en dehors des limites et, à l’ouest, se trouve presque au contact d’une occupation protohistorique. Les sondages situés sur cette zone se caractérisent par un horizon de sédiments organiques qui scelle le niveau d’apparition des structures et qui est visible directement sous la terre végétale. Il s’agit de couches d’occupation et d’abandon amalgamées à la suite d’un léger colluvionnement. Cette couche de terres noires atteint jusqu’à 0,50 m de puissance. Les structures mises au jour sont pour l’essentiel des fosses d’installation de poteau. Leur observation n’a pas permis d’interpréter les différents ensembles. L’hypothèse d’une zone en partie occupée par un habitat est toutefois renforcée par la découverte d’une maçonnerie orientée NE-SO, qui correspond à un niveau de fondation en pierre ayant pu servir d’assise à un pan de bois. Ce tronçon de mur perpendiculaire à la pente reste isolé. Les autres sondages n’ont pas livré de prolongement ou de retour, mais des creusements linéaires interprétés comme des fossés peuvent aussi pour certains symboliser le développement de cloisons. Par ailleurs, plusieurs fosses ont pu être identifiées. Les céramiques recueillies constituent un ensemble homogène correspondant à des productions du haut Moyen Âge. Si le village de Naives est attesté pour la première fois en 1292, l’occupation mise au jour apporte d’ores et déjà la preuve d’une installation dès le haut Moyen Âge. Cette fondation est peut-être à l’origine du village actuel avec un léger déplacement de l’habitat vers le nord.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lonny Bourada, « Naives-Rosières (Meuse). Sous Rougeottes », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 199-200.

Référence électronique

Lonny Bourada, « Naives-Rosières (Meuse). Sous Rougeottes » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 18 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14481

Haut de page

Auteur

Lonny Bourada

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Lonny Bourada

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals