Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Neuville-sur-Oise (Val-d’Oise). Chemin fin d’Oise

Responsable d’opération : Bénédicte Souffi
Notice rédigée avec Annie Lefèvre
p. 200

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1Le site de Neuville-sur-Oise, à la confluence Seine/Oise, se localise au pied d’un versant calcaire abrupt, sur la rive gauche de l’Oise située à 70 m de l’emprise. Il a livré une stratigraphie relativement dilatée et bien conservée dans la partie est, la plus proche du versant. À cet endroit se succèdent quatre grandes phases d’occupation : le Mésolithique (avec plus de 7 000 pièces en silex), le Néolithique (les trois phases sont représentées par de l’industrie lithique et céramique caractéristiques et quelques structures), le premier âge du fer (attestée par une dizaine de structures excavées réutilisées comme fosses dépotoirs) et le Moyen Âge. Les niveaux les plus anciens (Mésolithique et Néolithique) ont pu être conservés grâce à une topographie particulière héritée du Tardiglaciaire. Les occupations plus récentes en revanche ne semblent pas avoir été influencées par cette topographie ancienne et couvrent l’ensemble de la surface du site.

2L’occupation médiévale est liée à une zone domestique mérovingienne qui semble se prolonger au-delà de la limite est de l’emprise de fouille. Une dizaine de fours culinaires et fosses de travail, des fonds de cabane et des structures de stockage ont ainsi été fouillés. Les fours dont la sole est circulaire ont fait l’objet de fréquents réaménagements liés sans doute à la nature sableuse du substrat (certains possèdent plusieurs soles successives) (fig.). Dans certains cas, un radier constitué de tuiles est aménagé sous la sole. Les fonds de cabane subrectangulaires présentent rarement des aménagements connexes du type trou de poteau ou fosse. Les premières observations du mobilier céramique et métallique permettent d’envisager une occupation du site entre la fin du vie s. et le début du viiie. Il n’est cependant pas possible à l’heure actuelle de savoir s’il s’agit d’une occupation continue ou non. Postérieurement à cette occupation, deux grands bâtiments sur poteaux ont été construits dans la partie NE du site. La pauvreté du mobilier associé ne permet pas pour le moment d’en donner une datation précise. Par ailleurs, le mobilier récolté lors des premiers décapages sous la terre végétale atteste quant à lui une fréquentation sporadique du site à l’époque carolingienne et durant le bas Moyen Âge.

Neuville-sur-Oise, Chemin fin d’Oise, four du haut Moyen Âge : n° 1 réaménagement intermédiaire, n° 2 dernier état.

Neuville-sur-Oise, Chemin fin d’Oise, four du haut Moyen Âge : n° 1 réaménagement intermédiaire, n° 2 dernier état.

Cl. Isabelle Abadie, Inrap

Haut de page

Table des illustrations

Titre Neuville-sur-Oise, Chemin fin d’Oise, four du haut Moyen Âge : n° 1 réaménagement intermédiaire, n° 2 dernier état.
Crédits Cl. Isabelle Abadie, Inrap
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/14485/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 556k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Annie Lefèvre, « Neuville-sur-Oise (Val-d’Oise). Chemin fin d’Oise », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 200.

Référence électronique

Bénédicte Souffi, Annie Lefèvre, « Neuville-sur-Oise (Val-d’Oise). Chemin fin d’Oise » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 24 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14485

Haut de page

Responsable d’opération

Bénédicte Souffi

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals