Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Orléans (Loiret). 8-10, rue des Halles, îlot A de la ZAC des Halles

Responsable d’opération : Sylvie Serre
p. 202

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1À Orléans, en plein centre urbain, non loin de la Loire, le site de l’îlot A de la ZAC des Halles couvre une superficie réduite, mais son épaisseur stratigraphique, relativement importante, couvre une séquence chronologique de plus de vingt siècles. Au SO de la fouille, des niveaux d’occupation dans une cour sont attestés pour le ve s. de notre ère. Il est possible qu’un bâtiment s’installe ou perdure dans l’emprise d’un autre plus ancien fondé au ive s. à l’est du site. Un petit bâtiment sur poteaux est implanté peut-être dès cette époque au NO. Des activités métallurgiques se développent à cette période. Le site semble moins fréquenté lors des deux siècles suivants, alors qu’une domus mérovingienne se développerait à 100 m à l’est (fouilles de la Charpenterie de 1998, sous la direction de T. Massat).

2Le site montre quelques signes tangibles d’une reprise de l’activité au cours du haut Moyen Âge avec des sols extérieurs aménagés et un fossé N-S pour l’évacuation des eaux, sans que puisse être précisée la période à laquelle il est en service (vie-viiie s. ?). Ces éléments attestent que des niveaux de sol du haut Moyen Âge peuvent être préservés dans cette partie méridionale de la ville. Il faut cependant attendre le ixe s. pour voir se développer une occupation assez dense, avec l’existence de puits, d’un four, de niveaux de sol. L’occupation se poursuit au xe s. : un bâtiment est implanté au centre du site, accueillant sans doute un foyer.

3Dès lors, le site semble connaître une certaine désaffection jusqu’au xiie s. Les seules structures identifiées paraissent relever d’une activité d’extraction de matériaux calcaires à mettre en relation avec la carrière ouverte à la Charpenterie aux alentours du xie s., qui va de pair avec un recul de la fréquentation.

4Il faut noter la permanence de la limite N-S qui subdivise le site en deux depuis au moins le Bas-Empire, si ce n’est dès le Haut-Empire, et ce, jusqu’à la période moderne.

5Au xiiie-xive s., un bâtiment sur cave au SE du site est édifié, puis incendié. À l’ouest, l’espace semble non bâti et peut se subdiviser en deux parcelles, l’une au nord, l’autre au sud, deux puits étant construits en même temps que les murs du bâtiment.

6Le site prend alors place au cœur d’un îlot médiéval, non loin de la place du Grand Marché d’Orléans. Il se couvre de plus en plus de murs, de bâtiments ou de limites parcellaires. La densification des parcelles urbaines, mise en évidence par d’autres études sur Orléans, se poursuit au xvie s. Entre le xiiie et le xvie s., une activité se développe sur la majeure partie du terrain. Elle se caractérise par le recours à des fosses dont les parois réalisées en limon évoquent l’utilisation de bains. Elles pourraient correspondre à des travaux de mégisserie ou de rouissage du lin, ces activités étant attestées dans le quartier aux époques médiévales et modernes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Serre, « Orléans (Loiret). 8-10, rue des Halles, îlot A de la ZAC des Halles », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 202.

Référence électronique

Sylvie Serre, « Orléans (Loiret). 8-10, rue des Halles, îlot A de la ZAC des Halles » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14509

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvie Serre

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals