Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Ormes (Marne). Les Perches – Site 10 du contournement sud de Reims

Responsable d’opération : Nicolas Peyne
Notice rédigée avec Estelle Bidault
p. 202-203

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1L’occupation du haut Moyen Âge, qui couvre une surface d’environ 950 m2, ne nous est connue que de manière partielle : son centre se trouve en dehors de l’emprise de la fouille. Elle comprend dix-huit fonds de cabane de tailles variées, un four et trois sépultures. La moitié des fonds de cabane a fourni un mobilier suffisant pour les dater. Les neuf autres se rattachent probablement aussi à cette même phase du fait de leurs ressemblances morphologiques avec les structures datées. Ce sont des fosses rectangulaires, parfois carrées, à fond plat, profondes de 0,15 à 0,80 m sous le niveau de décapage. Leurs dimensions vont de 1,57 x 1,66 m de côté pour la plus petite (2,6 m2) à 4,53 x 3,05 m pour la plus grande (13,8 m2). Une fosse atelier permet l’accès à un four circulaire de 1,30 m de diamètre. Aucun rejet issu d’une activité artisanale n’a été détecté à proximité. Une grande hétérogénéité existe entre ces structures dans les orientations et dans le nombre de leurs trous de poteau. Six seulement en présentent. En prenant en considération l’orientation des fosses, leur chronologie relative et le mobilier contenu, l’occupation semble à l’origine avoir été située au nord et s’être progressivement déplacée vers le SE.

2La fouille a également retrouvé un groupement de trois sépultures, dénuées de tout mobilier, à l’écart des fosses et du four. L’une d’elles, perturbée au niveau du bassin (pillage probable), a été faite dans un contenant en bois (effets de parois et pièce métallique d’assemblage). Une analyse radiocarbone à partir du collagène des os la date de la seconde moitié du vie ou de la première moitié du viie s.

3Aux abords immédiats de la limite est de la fouille a été découvert un espace dédié au stockage. Daté des xe-xie s., il occupe une surface d’environ 64 m² et se compose d’une modeste aire d’ensilage (deux silos) associée à une construction sur quatre poteaux plantés, interprétée comme un grenier aérien (environ 21 m²). Un niveau scelle cet ensemble, constitué de débris laissés par la destruction du grenier et d’une recharge pour combler les dépressions du terrain.

4Entre la fin de la période médiévale et la période moderne, ont été aménagés un chemin, attesté par le cadastre napoléonien de 1819, traversant le site d’est en ouest, et une exploitation de la craie à petite échelle. Cette dernière se compose d’un puits d’environ 3 m de profondeur relié à une galerie d’environ 2 m de long et 0,50 m de large. La datation de ce dernier ensemble n’est pas assurée car ni le mobilier ni la stratigraphie n’ont fourni d’indice.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Estelle Bidault, « Ormes (Marne). Les Perches – Site 10 du contournement sud de Reims », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 202-203.

Référence électronique

Nicolas Peyne, Estelle Bidault, « Ormes (Marne). Les Perches – Site 10 du contournement sud de Reims » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 24 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14521

Haut de page

Responsable d’opération

Nicolas Peyne

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals