Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Paule (Côtes-d’Armor). Bressilien

Responsable d’opération : Yves Menez
Notice rédigée avec Joseph Le Gall
p. 206

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1Les recherches menées sur le site des sources de Saint-Symphorien à Paule ont permis de révéler les fondations d’une chapelle remontant à l’époque carolingienne. La fouille a porté sur un secteur localisé à 300 m au NE de ces sources. Situé sur le versant d’une ligne de crête des Montagnes Noires, le site bénéficie d’une vue dégagée sur la vallée de Carhaix. La fouille a révélé la présence de deux résidences aristocratiques médiévales, construites à deux périodes distinctes. La première résidence, à l’intérieur d’une enceinte ovalaire de 6 500 m², est datable des viiie et ixe s. La seconde est un manoir construit en contrebas de l’enceinte aux alentours du xive s.

2À l’époque de la fondation de l’enceinte, cette région, nommée Poher, se situe à la lisière de la Marche de Bretagne : un territoire frontalier (comprenant les régions de Vannes, Rennes et Nantes) mis en place par le pouvoir carolingien pour empêcher les incursions bretonnes en territoire franc. Délimitée par un fossé profond de 2,60 m, l’enceinte s’organise en deux espaces. Le premier, dévolu à l’habitation, comprend plusieurs édifices en pierre, de taille particulièrement imposante : les fondations d’une salle de 10 m de large sur 17 m de long y ont été découvertes. Le second est caractérisé par d’importantes constructions de bois, parmi lesquelles quelques fonds de cabane. Cette zone, probablement dédiée à des activités artisanales et agricoles, est également marquée par la présence de structures de stockage. Parmi le rare mobilier découvert dans l’enceinte, nous devons citer un fragment de verre décoré datable du viiie s., ainsi que deux monnaies d’argent, possibles imitations bretonnes de deniers carolingiens frappés sous le règne de Charlemagne ou de Charles le Chauve, au ixe s. La qualité des architectures et des objets mis au jour sur le site de Bressilien ainsi que dans la chapelle carolingienne de Saint-Symphorien atteste la présence en ces lieux de personnages puissants en contact avec les communautés franques comme avec les communautés bretonnes insulaires : en témoignent par exemple la découverte d’un objet en bronze doré décoré d’entrelacs, ou encore la cloche à main de Saint-Symphorien, tous deux caractéristiques des productions irlandaises altomédiévales.

3Le site de Bressilien semble avoir été inoccupé à partir du xe s. et ceci jusqu’à la fin du Moyen âge. Autour du xive s. est édifiée une grande demeure seigneuriale : un manoir de plan rectangulaire de plus de 30 m de long. Celui-ci adopte un plan breton classique du logis à trois pièces au rez-de-chaussée. La pièce centrale, à la fois salle d’apparat et lieu de vie principal, présente un plan presque carré de 13 m de côté. Elle comprend une vaste cheminée ainsi qu’une estrade ou un grand dais en bois. Cette salle est flanquée d’un côté par la cuisine et de l’autre par un cellier, tous deux surmontés d’un étage. Ce manoir aux dimensions importantes signe l’aisance financière de ses propriétaires. La fouille des couches de démolition a livré une grande quantité de tessons de céramique onctueuse et vernissée. Par ailleurs, les nombreuses traces de rubéfaction et les éléments de bois carbonisés reposant directement sur les sols en terre battue laissent penser qu’un incendie aurait détruit le bâtiment, peut-être lors de la guerre civile qui a déchiré la région au milieu du xive s. pour la succession du duché de Bretagne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joseph Le Gall, « Paule (Côtes-d’Armor). Bressilien », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 206.

Référence électronique

Yves Menez, Joseph Le Gall, « Paule (Côtes-d’Armor). Bressilien » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14561

Haut de page

Auteur

Joseph Le Gall

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Yves Menez

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals