Skip to navigation – Site map

HomeNuméros40Chronique des fouilles médiévales...I.- Constructions et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainSaint-Sulpice-de-Royan (Charente-...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Saint-Sulpice-de-Royan (Charente-Maritime). Route de Saint-Palais – Les Deux Terrages

Archaeological project director: Bastien Gissinger
p. 213

Index terms

Year of Investigation:

2009
Top of page

Full text

1Sur une surface d’environ 1,5 ha, l’opération a livré des restes homogènes en nature et en datation : des trous de poteau formant au moins quatre bâtiments, et certainement bien davantage, quelques fosses assimilables à des fonds de cabane, un silo, et un réseau assez dense de fossés constituant des enclos apparemment organisés (une vingtaine), pour la plupart datés des vie-viiie s. La vie du site, au regard d’une stratigraphie assez simple, ne semble pas longue. Des indices d’occupation antique à proximité sont caractéristiques de sites d’habitats ruraux du haut Moyen Âge.

2On a pu isoler quatre états distincts, dont les deux derniers peuvent avoir coexisté :

3– une occupation rurale gallo-romaine dont la nature, l’extension, l’aspect et la datation précise restent inconnus ;

4– une occupation probablement ve-vie s. constituée d’enclos implantés suivant des axes précis ;

5– une occupation probablement viie-viiie s. caractérisée par la reprise plus ou moins fidèle d’anciens axes, subissant néanmoins des distorsions, des aménagements particuliers. Elle se présente sous la forme d’un enclos de forme irrégulière ;

6– une occupation peut-être contemporaine de la précédente, composée d’un grand enclos courbe entourant au moins un édifice (bâtiment à abside, orienté, de 12,5 m de long).

7Cette occupation de type rural du haut Moyen Âge, qui débuta probablement dès l’Antiquité tardive, comprenait des bâtiments peut-être destinés à l’habitat mais aussi à vocation utilitaire. La présence de trous de poteau sur l’ensemble du site, de façon éparse, laisse présager une densité assez importante de bâtiments et les fossés témoignent d’un agencement bien organisé de cet espace dont plusieurs vestiges sont pourtant absents : aires de travail, fosses à vocation artisanale, sépultures, fosses-dépotoirs.

Top of page

References

Bibliographical reference

Bastien Gissinger, “Saint-Sulpice-de-Royan (Charente-Maritime). Route de Saint-Palais – Les Deux Terrages”Archéologie médiévale, 40 | 2010, 213.

Electronic reference

Bastien Gissinger, “Saint-Sulpice-de-Royan (Charente-Maritime). Route de Saint-Palais – Les Deux Terrages” [Note of archaeological project], Archéologie médiévale [Online], 40 | 2010, Online since 07 September 2018, connection on 20 September 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/14669; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.14669

Top of page

About the author

Bastien Gissinger

By this author

Top of page

Archaeological project director

Bastien Gissinger

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search