Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Thillois (Marne). Les Terres Soudées

Responsable d’opération : Claire Pesenti
p. 214

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1La fouille a été réalisée au pied du Mont Saint-Pierre, petit promontoire dominant la ville de Reims et toponyme d’un village disparu au milieu du xviie s. L’opération a mis en évidence trois bâtiments du milieu du Moyen Âge. Le premier mesure plus de 100 m², le deuxième moins de 50 m² et le troisième n’a pu être restitué en raison d’une mauvaise conservation. Seules les tranchées de récupération des murs permettent de reconstituer les plans. Des caves, parfois voûtées et enduites, sont associées à ces bâtiments. La présence dans les remblais et les niveaux d’abandon de briques de terre crue et plus rarement de carreaux vernissés, ornés de motifs végétaux ou géométriques, témoigne des modes de construction : murs et voûtes en terre crue, sols pavés et couverture en tuiles. Certaines caves communiquent avec cinq réseaux de souterrains qui ont très probablement servi de lieux de stockage, à 2 m en dessous du niveau actuel. L’étude révèle une homogénéité dans les techniques de mise en œuvre. Dans un premier temps, un puits circulaire ou quadrangulaire est creusé, puis des galeries latérales et des salles sont réalisées. Un accès est également aménagé depuis la surface à l’aide d’une tranchée en pente douce. Au cours de leur utilisation, certaines galeries se sont effondrées et ont été condamnées. Le mobilier céramique permet de placer cette occupation entre le xiie et le xiiie s.

2À la fin du Moyen Âge, le site est rasé. La vaisselle et les matériaux de construction sont récupérés. En revanche, les tuiles sont jetées dans des puits et des fosses ; d’autres sont retrouvées dans des remblais situés à l’extérieur de la zone bâtie. Le site est abandonné jusqu’en 1914, date à laquelle des tranchées et des boyaux sont aménagés pour la défense de Reims.

Thillois, les Terres Soudées.

Thillois, les Terres Soudées.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Thillois, les Terres Soudées.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/14685/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 591k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claire Pesenti, « Thillois (Marne). Les Terres Soudées », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 214.

Référence électronique

Claire Pesenti, « Thillois (Marne). Les Terres Soudées » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 26 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14685

Haut de page

Auteur

Claire Pesenti

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Claire Pesenti

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals