Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
I.- Constructions et habitats civils - Environnement rural et urbain
I 2.- Prospections

Pailherols (Cantal). Les Montagnes de Bâne. Proto-buron n° 1336

Responsable d’opération : Frédéric Surmely
p. 219-220

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1Les recherches ont eu lieu dans le cadre du programme d’études sur le peuplement de la planèze sud du Plomb du Cantal. Le site 1336 se localise sur la partie haute du terroir des Montagnes de Bâne, à 1442 m d’altitude. La structure est située sur un versant peu pentu, offrant une large vue sur les alentours. Elle fait partie d’un groupe de quatre structures du même type (n° 1335 à 1338), alignées selon le même axe et de dimensions sensiblement équivalentes. Le bâtiment n° 1337 se situe à moins de 15 m du n° 1336. Il ne figure pas sur le cadastre napoléonien.

2Un sondage a montré que ce bâtiment était organisé en trois parties distinctes :

  • La partie orientale présente une pièce de forme grossièrement carrée, de 15 m² de surface intérieure environ. Les murs sont tous en pierres sèches. Le mur oriental est constitué d’un empilement de très gros blocs basaltiques, les murs nord et sud sont limités à deux assises de pierres sèches, avec un montage assez peu soigné. Le sol est formé d’un mince revêtement de terre battue. Un foyer a été découvert, reposant sur une dalle de basalte. Divers fragments de céramique ont été mis au jour. Il s’agit donc d’une pièce à vivre.
  • Un couloir extérieur dallé borde au sud la pièce orientale, avec une communication. Son sol est constitué de dalles basaltiques presque jointives, aménagées dans un léger creusement du substrat.
  • Une cave est séparée de la partie orientale par le mur M3, dont une seule partie a été dégagée. Elle a été creusée dans le substrat et bordée par trois murs solidement appareillés, conservés sur plus d’1 m d’élévation (M1, M2 et M3). Le dénivelé entre le sol de cette pièce et celui de la pièce orientale est d’environ 1,20 m. Aucun vestige mobilier n’a été découvert, en dehors de quelques charbons dispersés. Aucun aménagement de sol n’a été effectué.

3Le mobilier retrouvé est pauvre, limité essentiellement à deux récipients : un bol à oreilles et un probable coquetier. Ils sont façonnés dans une pâte rosâtre homogène, à glaçure verte intérieure et extérieure. Ils permettent de proposer une date autour des xvie-xviie s. (P. Husi).

4La division de la structure en trois parties se retrouve dans les burons de la fin de la période moderne : une pièce de vie, une cave où étaient conservés les fromages et un accès dallé ouvert au midi qui pouvait constituer un lieu d’activité ou d’abri pour certains animaux (veaux…). Il pourrait donc s’agir d’un abri pastoral fréquenté dans le cadre d’un pastoralisme spécialisé et saisonnier.

5Le bâtiment 1336 présente toutefois des différences par rapport aux burons traditionnels à couverture en pierres qui apparaissent à la fin du xviie s. D’abord, il était doté d’une couverture en matériaux périssables. Ensuite, on peut s’étonner de la localisation de la cave, située sur le point bas. Ces différences importantes expliquent le choix du terme « proto-buron » pour le désigner.

6Ces différences peuvent s’expliquer chronologiquement (la structure 1336 étant sans doute plus ancienne), mais aussi par le souci d’un investissement financier moindre, en rapport avec la position sociale de son occupant. L’insertion de la structure 1336 au sein d’un groupe de quatre édifices apparemment semblables pourrait indiquer une exploitation communautaire, système connu par les textes pour cette période. On parle alors d’association de « co-herbassiers » qui exploitent en commun une même « montagne ».

Pailherols, les Montagnes de Bâne - proto-buron n° 1336, le bol à oreilles.

Pailherols, les Montagnes de Bâne - proto-buron n° 1336, le bol à oreilles.

Cl. F. Surmely

Haut de page

Table des illustrations

Titre Pailherols, les Montagnes de Bâne - proto-buron n° 1336, le bol à oreilles.
Crédits Cl. F. Surmely
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/14737/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 500k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Surmely, « Pailherols (Cantal). Les Montagnes de Bâne. Proto-buron n° 1336 », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 219-220.

Référence électronique

Frédéric Surmely, « Pailherols (Cantal). Les Montagnes de Bâne. Proto-buron n° 1336 » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 28 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14737

Haut de page

Auteur

Frédéric Surmely

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Frédéric Surmely

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals