Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
II.- Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1.- Opérations de terrain

Juaye-Mondaye (Calvados), Abbaye Saint-Martin

Responsable d’opération : François Delahaye
p. 226

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1À la demande de la communauté religieuse des Prémontrés de Mondaye, un diagnostic a été réalisé dans le cadre d’un projet d’aménagement du parvis de l’abbatiale associé à la création d’une allée menant à la porterie.

2Les sondages ont mis au jour les vestiges des premières travées de l’abbatiale gothique édifiée au début du xiiie s. La nef de cette première église, d’une largeur moindre que l’église abbatiale actuelle, devait être constituée d’un vaisseau central flanqué de deux collatéraux. L’espace intérieur était rythmé par des travées régulières dont la trame a été conservée dans l’édifice moderne. Un escalier d’accès à la coursière a pu être mis en évidence dans l’angle SO de cette nef et quelques éléments suggèrent l’existence d’un portail probablement décentré vers le sud. Cette anomalie pourrait s’expliquer soit par la présence d’un clocher dans l’angle NO de l’édifice, comme le suggère la tradition, ou par l’insertion dans la construction gothique d’une église plus ancienne. La construction de cet édifice a nécessité un remaniement du terrain avec la création d’une vaste plateforme.

3Lors des pillages liés aux guerres de Religion en 1562, l’abbaye semble avoir été fortement endommagée. À partir de 1570, des travaux de restauration sont engagés. L’état des premières travées de la nef ne permettant pas d’envisager leur réhabilitation, le choix s’est porté sur la construction d’un nouveau mur de façade, au niveau de la quatrième travée, mis en œuvre grâce à la récupération des pierres des murs occidentaux. Cependant, afin de maintenir les bâtiments conventuels et le cloître qui se développaient au sud de l’église, le mur gouttereau méridional a été conservé en élévation. C’est probablement à cette même époque qu’une importante structure circulaire, clocher provisoire ou colombier, a été édifiée au niveau du contrefort cornier SO.

4Les travaux de reconstruction du monastère initié à partir de 1705 paraissent tenir compte des dispositions antérieures, notamment dans le but de conserver au même emplacement l’autel, malgré une modification de l’espace liturgique et l’adoption d’un autel à la romaine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Delahaye, « Juaye-Mondaye (Calvados), Abbaye Saint-Martin », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 226.

Référence électronique

François Delahaye, « Juaye-Mondaye (Calvados), Abbaye Saint-Martin » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 23 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14800

Haut de page

Auteur

François Delahaye

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

François Delahaye

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals