Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
II.- Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1.- Opérations de terrain

Sainte-Énimie (Lozère). Notre-Dame de la Cénarète

Responsable d’opération : Franck Martin
p. 234

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1En amont d’une restauration de la chapelle Notre-Dame de la Cénarète, située à Saint-Chély du Tarn, une équipe d’archéologues a procédé à son étude du bâti durant le mois d’avril 2009. L’édifice, situé au sud du village, sous un vaste abri rocheux, est construit en grande partie en tuf. Il est constitué d’une nef unique voûtée en berceau et d’un chevet plat, l’ensemble ayant fait l’objet d’une inscription aux Monuments historiques en 1987.

2L’opération consistait à mettre en évidence les diverses phases de construction et de remaniements de la chapelle et de proposer un intervalle chronologique de fondation. Pour cela, divers relevés ont été effectués, tant en interne qu’en externe, ainsi qu’une importante couverture photographique. En parallèle à l’étude des élévations, un sondage, ouvert en extérieur, à la jonction chevet/nef, a mis au jour les fondations de la chapelle, ainsi que les niveaux d’occupations qui leur sont associés.

3L’étude des élévations a mis en évidence un état antérieur à la période romane, cette dernière étant caractérisée par le voûtement en plein-cintre de la nef et du chœur, et par l’installation préalable des arcs formerets qui soutiennent ces voûtes. Dans son état primitif, la chapelle voyait son chevet s’ouvrir côté nord par une large arcade semblable selon toute vraisemblance aux arcatures bouchées que l’on observe à l’intérieur, sur le mur sud de la nef. Ces deux arcs outrepassés s’ouvraient à l’origine vers l’aven qui se développe à l’arrière de la chapelle. Enfin, bien que le plan au sol ait subi le contrecoup de ces restructurations, le premier édifice était de taille plus restreinte et plus bas ; son dispositif de couverture consistait a priori en une charpente couverte de lauzes. En interne subsistent encore des reliquats d’enduits peints de cette première période.

4Ces éléments, réunis, désignent un édifice qui pourrait avoir été bâti aux alentours de l’an Mil, voire avant. L’hypothèse d’un petit oratoire, agrandi pour répondre au besoin du culte, n’est pas à exclure. Des charbons de bois prélevés dans le sondage sur le niveau d’occupation immédiatement antérieur à la fondation de l’édifice ont fait l’objet d’une analyse au 14C : l’intervalle de datation le plus probable indique le milieu du vie s. Un résultat à interpréter, pour l’heure, plutôt comme l’indice d’une occupation alto-médiévale du site que comme la période d’édification de la chapelle. Des données qui, dans l’ensemble, participent de l’analyse des processus de christianisation dans les abords méridionaux du Massif Central.

Sainte-Énimie, vue générale de la chapelle Notre-Dame de la Cenarète.

Sainte-Énimie, vue générale de la chapelle Notre-Dame de la Cenarète.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Sainte-Énimie, vue générale de la chapelle Notre-Dame de la Cenarète.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/14856/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 587k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franck Martin, « Sainte-Énimie (Lozère). Notre-Dame de la Cénarète », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 234.

Référence électronique

Franck Martin, « Sainte-Énimie (Lozère). Notre-Dame de la Cénarète » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 18 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/14856

Haut de page

Auteur

Franck Martin

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Franck Martin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals