Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
III.- Constructions et habitats fortifiés
III 1.- Opérations de terrain

Annecy (Haute-Savoie). Place du Château

Responsable d’opération : Jacynth Crozier
p. 252-253

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009
Haut de page

Texte intégral

1Au Moyen Âge, Annecy est la capitale du Genevois et son château tient lieu de résidence comtale. Les premiers textes mentionnant cet édifice datent du xiie s., comme l’acte de fondation de l’église Saint-Maurice qui jouxte le château à l’ouest. Ce dernier est bien documenté à partir du xiiie s.

2Le château a été implanté sur un éperon rocheux dominant la ville au sud, escarpé au nord, à l’est et à l’ouest. À l’époque médiévale, il est fermé au sud par des éléments de fortification. Le château occupe la partie orientale de ce promontoire. Sa porte, située à l’ouest, était protégée par un dispositif de défense avancée, séparé de la façade par une avant-cour. Le système défensif propre au château est intégré à une enceinte plus vaste, englobant l’ensemble de la ville. L’église paroissiale Saint-Maurice, entourée de son cimetière, occupe la partie ouest du promontoire.

3Au cours des époques moderne et contemporaine, cet espace et le château ont subi de nombreuses modifications. Les murs de la défense avancée ont été progressivement arasés jusqu’à disparaître au début du xxe s. L’église Saint-Maurice a été abandonnée au xviiie s. au profit de l’église Saint-Nicolas dans la ville basse et, par la suite, l’ancien lieu de culte a complètement disparu. Cependant, des documents iconographiques de la fin du xviie, du xviiie et du xixe s. renseignent sur la situation des constructions à l’époque moderne.

4Dans le cadre d’un projet d’aménagement de la place du château, un diagnostic puis une fouille préventive ont permis d’étudier en partie les fortifications et le cimetière.

5L’espace situé à l’ouest du château a été en grande partie exploré, mettant en évidence trois phases de construction liées à la mise en défense du site. La première correspond à un mur d’axe E-O, interprété comme le rempart de la ville, qui semble rejoindre la façade occidentale du château. Leur jonction n’a pu être observée. Cette enceinte a été partiellement reprise lors de la construction de deux murs perpendiculaires, fermant l’espace devant l’angle SO du château et hors les murs de la ville. Cette deuxième phase correspond à la mise en défense de la porte du château par la délimitation d’une avant-cour défensive. Elle semble associée à un fossé orienté N-S, se développant à l’ouest de cette avant-cour. Dans une troisième phase, qui complète la précédente, l’avant-cour est fermée dans la partie intra-muros. Une archère-canonnière a été intégrée à cette mise en défense, permettant d’attribuer sa mise en œuvre à la fin du xve ou au xvis.

6Le cimetière de l’église Saint-Maurice, implanté à l’ouest du fossé du château et à l’intérieur de l’enceinte urbaine, a été partiellement exploré. Utilisé depuis la fondation de l’église, au xiie s., jusqu’à son abandon à la Révolution, il a été largement décaissé lors de l’aménagement de la place en 1933. Seules les sépultures les plus profondes ont été conservées. Elles présentent de nombreux recoupements, deux orientations majeures ayant pu être mises en évidence. Certaines sépultures sont implantées selon un axe E-O et d’autres, plus tardives, selon un axe N-S. Plusieurs modes d’inhumation ont pu être observés et la présence de linceuls et de cercueils cloués a pu être attestée. Cependant, l’existence d’inhumations en pleine terre ou en coffrage de bois est également possible.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacynth Crozier, « Annecy (Haute-Savoie). Place du Château », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 252-253.

Référence électronique

Jacynth Crozier, « Annecy (Haute-Savoie). Place du Château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/15023

Haut de page

Auteur

Jacynth Crozier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jacynth Crozier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals