Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2009
III.- Constructions et habitats fortifiés
III 1.- Opérations de terrain

Falaise (Calvados). Château de Falaise

Responsable d’opération : Joseph Mastrolorenzo
Notice rédigée avec Slim Hanachi
p. 266

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007, 2008, 2009
Haut de page

Texte intégral

1Depuis 2007, l’enceinte castrale de Falaise est l’objet d’une grande campagne de restauration qui devrait s’achever fin 2011. Le projet est issu de l’étroite collaboration entre le SRA, les Monuments historiques et la ville de Falaise. L’intervention des archéologues porte sur deux points : l’étude de bâti, réalisée avant intervention des ouvriers, et la surveillance des différents terrassements. Les données archéologiques collectées sont prises en compte par les différents corps de métiers présents sur le site.

2Les investigations menées devant la porte Saint-Nicolas (été 2008) avaient permis de dégager les vestiges du dispositif d’entrée de l’enceinte castrale côté escarpe. Les opérations réalisées côté contrescarpe en 2009 ont montré que la maçonnerie formant la contrescarpe visible sous la végétation repose sur une levée de terre artificielle, contrairement à l’escarpe qui s’appuie sur la roche naturelle. La mise en œuvre de la contrescarpe s’est effectuée de manière originale puisque le parement de celle-ci repose, côté intérieur, sur une série de murs perpendiculaires que les terrassements ont mis au jour au sein même du talus. Leur rôle était probablement de soutenir la maçonnerie inclinée à près de 60° durant le travail des bâtisseurs. Une fois la portion de parement terminée, on rapportait de la terre afin de combler les espaces situés entre les murs et on recommençait l’opération. Cette méthode aurait ainsi permis d’ériger par paliers la totalité de la contrescarpe dont la hauteur totale était de 12 m. Du mobilier céramique retrouvé en petite quantité dans les différentes couches de remblai permet une datation comprise entre le xive et le xve s.

3La terrasse située au sommet de la contrescarpe a offert des traces d’occupation matérialisées par la présence de deux niveaux de sol en chaux situés entre deux murs de soutien, mais également par la découverte d’un mur arasé large d’environ 0,50 m présentant deux retours d’angle détruits par des aménagements récents. Ces vestiges reposant directement sur la levée de terre de la contrescarpe, il nous est difficile d’apporter une datation précise. L’hypothèse d’une occupation à l’époque moderne semble toutefois la plus raisonnable.

4L’étude de l’enceinte castrale se poursuit et concerne désormais le front sud. Les informations récoltées sur le front est sont en cours de traitement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Slim Hanachi, « Falaise (Calvados). Château de Falaise », Archéologie médiévale, 40 | 2010, 266.

Référence électronique

Joseph Mastrolorenzo, Slim Hanachi, « Falaise (Calvados). Château de Falaise » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 40 | 2010, mis en ligne le 07 septembre 2018, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/15151

Haut de page

Auteur

Slim Hanachi

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Joseph Mastrolorenzo

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals